Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le numérique déshumanise-t-il la relation patients-soignants ?

-
Par , France Bleu Berry

Le numérique peut-il améliorer l'accès aux soins ? La télémédecine est-elle une reponse face aux déserts médicaux ? Des questions qui seront abordées ce jeudi au cours d'une rencontre régionale organisée à Orléans par l'agence régionale de santé.

Les démarches de santé se font de plus en plus sur internet
Les démarches de santé se font de plus en plus sur internet © Maxppp - PQR République du Centre

Département Indre, France

Le numérique prend une place de plus en plus importante dans notre vie de tous les jours, c'est un constat qui se vérifie aussi dans le secteur de la santé, où les démarches, voire parfois les consultations ont parfois lieu sur le web. Mais comment mettre en place ces changements sans pour autant exclure toute une frange de la population qui n'a pas accès aux outils informatiques ou qui peine à les maîtriser ? Voici dans les grandes lignes le thème d'une rencontre régionale organisée à Orléans par l'agence régionale de santé.

Dominique Pon, responsable de la délégation ministérielle du numérique sur les questions de santé, estime que "ce qu'il faut absolument que le numérique soit humaniste, en construisant nos outils non désincarnés au plus proche des gens."

Dominique Pon nous parle numérique et santé

Mieux soigner, c'est probablement de plus en plus partager l'information médicale, et cela passe forcément par les outils du numérique

Pour Dominique Pon, numérique ne rime pas forcément avec perte d'humanisme ou de proximité à condition de bien faire les choses : "la première des choses, c'est d'arrêter d'intellectualiser et de faire. Si on en fait pas nous-même nos plateformes numériques, d'autres le feront, comme les américains. Les services publics doivent se saisir de ces outils pour garantir une éthique. Le deuxième point, c'est le fait de s'intéresser enfin en profondeur aux citoyens français au travers de l'espace numérique de santé qui sera une vraie plateforme destinée à l'usager dans lequel il pourra devenir acteur de sa santé avec ses propres données de santé, c'est un axe majeure de la loi de santé 2022."

Choix de la station

France Bleu