Santé – Sciences

Yonne : pour ou contre le paquet de cigarettes à 10 euros ?

Par Kevin Dufreche, France Bleu Auxerre mardi 18 octobre 2016 à 4:00

PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN ; Thionville 19 septembre 2016
PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN ; Thionville 19 septembre 2016 © Maxppp - Julio PELAEZ

Dans un appel lancé ce matin à destination des professionnels de santé, le collectif d'associations "Alliance contre le tabac" réclame une augmentation significative du prix du paquet, seul moyen selon eux de faire baisser la consommation de cigarettes. Un avis qui n'est pas partagé par tous.

Depuis 2008, le prix du tabac a augmenté quasiment tous les ans, à coup de hausses autour de 6%, soit 40 centimes d'euros. Insuffisant pour les associations qui réclament une hausse substantielle de trois euros par rapport au prix moyen du paquet français aujourd'hui, qui est de 7 euros. La France rejoindrait donc l'Irlande et le Royaume-Uni parmi les pays européens les plus sévères sur la question.

Une proposition qui, si elle est loin de faire l'unanimité, interpelle les consommateurs, principaux concernés dans l'éventualité d'une telle hausse.

Je ne pense pas que ça empêchera les gens de fumer (...). Je me débrouillerai, je ferai comme tout le monde, j'irai acheter mes cigarettes ailleurs.

Les fumeurs sont partagés sur l'impact de cette proposition

De leur côté, les buralistes n'accueillent pas la nouvelle avec enthousiasme. Certains estiment même que les associations anti-tabac ne s'attaquent par au bon problème.

Les associations devraient plutôt se concentrer sur ce qu'il y a dans les cigarettes. On devrait obliger les fabricants à supprimer tous les additifs, pour nous permettre de vendre de bonnes cigarettes (sic).

Un buraliste auxerrois estime que la solution aux problèmes liés au tabagisme n'est pas liée au prix du paquet

Chaque année près de 80.000 personnes meurent en France des conséquences du tabagisme. Mais selon Thierry Gaudriault, le représentant de l'ordre des pharmaciens dans l'Yonne, l'augmentation du prix du paquet est inefficace. Il préfère mettre l'accent sur la prévention, et sur l'accompagnement.

Le prix c'est une chose, par contre il est quand même nécessaire d'accompagner les personnes qui souhaitent arrêter de fumer.

Thierry Gaudriault, représentant de l'Ordre des pharmaciens dans l'Yonne, est sceptique sur l'efficacité d'une telle mesure

Il ne s'agit cependant que d'une proposition venue de la société civile à ce stade. La dernière hausse annoncée date de septembre derniere et concerne le tabac à rouler dont la fiscalité va être alignée sur celle des cigarettes manufacturées. Pas question pour l'instant pour le gouvernement d'aller vers une telle augmentation.

Partager sur :