Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le personnel des urgences de Mont-de-Marsan est "asphyxié"

-
Par , France Bleu Gascogne

Après les annonces de la ministre de la santé, ce lundi, le personnel des urgences de Mont-de-Marsan est toujours en grève. Ils étaient une quarantaine de personnes a manifester devant l'hôpital Layné, ce mardi midi.

Ils étaient une quarantaine à manifester devant les urgences de Mont-de-Marsan
Ils étaient une quarantaine à manifester devant les urgences de Mont-de-Marsan © Radio France - François-Pierre Noel

"l'Etat nous asphyxie", c'était le mot d'ordre du collectif inter-urgences à Mont-de-Marsan. Une quarantaine de membres du personnel soignant a manifesté devant les urgences de l'hôpital Layné. Ils ne comprennent pas les mesures annoncées par Agnès Buzyn, la ministre de la santé. 

Dans ce plan à 750 millions d'euros sur trois ans, il y aura un nouveau "service d'accès aux soins" pour réguler les appels aux secours, des "admissions directes" sans passage aux urgences pour les personnes âgées et une meilleure "gestion des lits" disponibles dans les hôpitaux.

Les grévistes, eux, demandent toujours du personnel supplémentaire et des ouvertures de "lits" pour les patients mais "il n'y a rien de tout ça dans les propositions de la ministre" déplore Grégory, infirmier à l'hôpital de Mont-de-Marsan. 

Les patients se demandent à quoi joue le gouvernement

Sandrine aperçoit, depuis la salle d'attente, les soignants grévistes manifestaient devant le service des urgences de l'hôpital Layné de Mont-de-Marsan. Elle ne comprend pas ce que fait le gouvernement : "On se demande si il comprend vraiment. Il faut vraiment que le gouvernement écoute les gens qui sont au plus près des patients et qui savent exactement ce dont ils ont besoin". 

Tout ça, parfois, au détriment du patient, Valérie a accompagné son père, lundi soir, il a eu un souci de santé et il a dû attendre 7 heures avant d'avoir des soins à l'hôpital montois. Sa fille, Valérie "était en colère mais pas contre le personnel soignant", elle constate autour d'elle : "que le personnel essaye de soigner au mieux mais on sent une tension". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu