Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le personnel soignant de la Croix-en-Touraine se fait vacciner contre la grippe pour donner l'exemple

mardi 6 novembre 2018 à 18:10 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le taux de vaccination contre la grippe des personnels soignants est encore très insuffisant en Indre-et-Loire, comme dans le reste du pays. Des personnels de santé de la croix-en-Touraine ont décidé ce mardi de montrer l'exemple.

Les professionnels de santé de la Croix-en-Touraine en pleine séance de vaccination contre la grippe
Les professionnels de santé de la Croix-en-Touraine en pleine séance de vaccination contre la grippe © Radio France - Jean Lebret

La Croix-en-Touraine, France

Ils ont décidé de montrer l'exemple ! Les médecins, infirmières, kinésithérapeutes de la maison de santé de la Croix-en-Touraine près de Bléré se sont tous fait vacciner contre la grippe ce mardi. Les employés de la pharmacie, juste à côté, ont également  participé à cette journée de mobilisation. Le but est de faire augmenter le taux de couverture qui est trop bas chez le personnel soignant.  

Les français font confiance aux médecins. Si ces derniers se vaccinent, ils vont aussi se faire vacciner

A la maison de santé de la Croix-en-Touraine, les 10 professionnels suivent environ 5.000 patients. Le taux de vaccination est à peu près le même que celui de la moyenne nationale, à savoir 45%. La recommandation de l'OMS est établie à 75%. Les professionnels de santé de la commune ont donc décidé de donner l'exemple. Mikaelle Tinié est infirmière, elle explique que le but c'est de montrer qu'il n'y a pas de risques majeurs à se faire vacciner, et de mettre les patients en confiance. Un message qui a un écho positif auprès de Daniel et Philippe. Ce couple de retraité ne se pose plus la question de la vaccination : il y a encore des questions sur les vaccins mais cela a permis d'éradiquer pas mal de maladies.