Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le plan blanc levé au CHU de Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

En raison de la faible circulation du coronavirus et de la diminution du nombre d’hospitalisations au sein du CHU de Dijon, la direction de l'hôpital public dijonnais a levé le Plan blanc. Depuis ce vendredi, les visites auprès des patients sont de nouveau possibles.

CHU de Dijon
CHU de Dijon © Radio France -

Ce jeudi 9 juillet 2020, dans un contexte de faible circulation du virus sur le territoire régional, mais également au vu de la diminution du nombre d’hospitalisations au sein de l’établissement au cours des dernières semaines, le Plan blanc (mis en place le 16 mars)  a été levé par la Direction générale du CHU de Dijon. 

Les visites auprès des patients hospitalisés au sein de l’établissement sont de nouveau possibles. Une reprise des visites dans le respect de mesures d’hygiène essentielles est possible. Ces visites sont organisées de  préférence l’après-midi et sur des durées courtes. Les visites sont proscrites pour toute personne présentant les symptômes du COVID-19. 

Le port du masque reste obligatoire 

Le port du masque reste obligatoire pendant toute la durée de la visite, y compris dans la chambre du proche visité.  Il est demandé aux visiteurs de se munir de leur propre masque lors de leur venue au CHU. Un personnel d’accueil, présent à l’entrée de chaque bâtiment, veillera au bon respect de ces des mesures

A la maternité, la présence du conjoint(e) ou d’un accompagnant est de nouveau autorisée pour toutes les consultations prénatales et aux urgences. Au bloc d’accouchement, la présence du conjoint reste autorisée dès le début du travail en salle d’accouchement ou pré-travail et se poursuit jusqu’à la fin de la deuxième heure de la surveillance post-natale au bloc obstétrical.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess