Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Le plan du CHU de Dijon face au coronavirus

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le CHU de Dijon a mis en place tout un plan d'action, une organisation spécialement pensée pour faire face à l'augmentation du nombre de malades du coronavirus. France Bleu Bourgogne vous en donne le détail.

Le CHU de Dijon
Le CHU de Dijon © Maxppp - JC TARDIVON

Face à des cas de plus en plus nombreux de coronavirus - Covid 19 - en Bourgogne Franche-Comté, le CHU de Dijon est bien obligé de s'adapter. Lundi 16 mars 2020, l'hôpital avait déclenché le niveau maximum de son "plan blanc". Vendredi 27 mars 2020, le CHU a donné plus de détails sur son fonctionnement en cette période de crise. 

Des circuits dédiés 

Le CHU de Dijon, comme tous les hôpitaux de France, est face à une problématique : comment continuer d'accueillir dans les meilleures conditions à la fois  les patients gravement atteints du Covid 19 et les "autres", qui souffrent d'autres maladies ? Pour la sécurité de tous, des "circuits dédiés" ont été créés, afin "d'organiser la prise en charge des patients suspects ou détectés positifs au Coronavirus Covid-19", indique le CHU. La capacité d'accueil de l'hôpital a également été revue à la hausse. Le service des maladies infectieuses est passé de 27 à 40 lits, une unité de diagnostic rapide de 20 lits a vu le jour, et 23 lits du service de pneumologie sont dédiés aux patients atteints du Covid 19. 

"Sur 1172 lits, 169 lits sont aujourd’hui d’ores et déjà identifiés pour prendre en charge des patients suspects ou détectés positifs au Covid-19, dont 53 lits en réanimation et soins intensifs."

Des capacités qui peuvent encore augmenter. Le CHU indique qu'il est "prêt à mobiliser jusqu’à 252 lits, dont 102 en réanimation et soins intensifs".

Le centre 15 renforcé 

Le centre 15, la plateforme téléphonique qui reçoit les appels destinés au Samu, est logiquement très sollicité en ce moment. Il fonctionne 7j/7 et 24h/24. Selon le CHU, "depuis le 16 mars 2020, 1 600 appels en moyenne sont traités par jour, contre 1 000 appels en moyenne auparavant".Pour faire face à cette hausse des appels, deux lignes supplémentaires ont été installées. Des étudiants en médecine, les externes (4e et 5e années), viennent d'ailleurs prêter main forte aux médecins régulateurs. 

"Le pic de 2200 appels a été atteint le 16 mars 2020"

Solidarité entre établissements

Pour désengorger le CHU de Dijon, et laisser des places libres aux malades du Covid-19, "certaines urgences et activités chirurgicales non différables" sont transférées dans d'autres établissements privés, comme la Clinique Bénigne Joly de Talant, la Polyclinique du Parc Drevon, l’Hôpital Privé Dijon Bourgogne Valmy et le Centre Georges-François-Leclerc. Par ailleurs, pour aider le travail du CHU et de son personnel soignant, la solidarité s'organise en Côte-d'Or, avec notamment des dons de masques et de matériel médical

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu