Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le port du masque en extérieur rétabli dans 58 communes du Var

-
Par , , France Bleu Provence

Le préfet du Var a décidé de rétablir le port du masque en extérieur dans 58 communes du département en raison d'une très forte circulation du virus. Dès ce vendredi 23 juillet, vous devrez le porter dans l'espace public dans les communes les plus touchées par l'épidémie du Covid-19.

Panneau informant de l'obligation du port du masque dans l'espace public
Panneau informant de l'obligation du port du masque dans l'espace public © Radio France - Clément Lhuillier

Dans le Var, la situation sanitaire devient très tendue avec 16 clusters identifiés dans le département. Le préfet du Var a décidé de serrer la vis ce jeudi 22 juillet en rétablissant l'obligation de porter le masque en extérieur dès ce vendredi dans 58 communes du département situées notamment sur le littoral mais aussi dans les communautés de communes de la vallée du Gapeau et du pays de Fayence. 

Cette obligation du port du masque n'est pas valable sur la plage et dans les espaces naturel peu fréquentés. L'autre arrêté valable concernant l'obligation de porter le masque notamment dans les files d'attentes, lors de regroupements, sur les quais de gare est toujours en vigueur dans l'ensemble du département. 

Dans les communes du littoral, du pays de Fayence et dans la communauté de communes de la vallée du Gapeau 

Le taux d'incidence double chaque semaine depuis le début du mois de juillet dans le département du Var et dépasse désormais les 100 cas pour 100.000 habitants. A Saint-Tropez et Ramatuelle, le taux d'incidence est même de 900 cas pour 100.000 habitants, dans la métropole toulonnaise on compte 111 cas pour 100.000 habitants âgés de moins de 65 ans. Pour le secrétaire général de la préfecture du Var, Serge Jacob : "Nous sommes réellement dans la quatrième vague. Il faut faire preuve de responsabilité pour éviter toute fermeture d'activité.

"Nous sommes réellement dans la quatrième vague. Il faut faire preuve de responsabilité pour éviter toute fermeture d'activité."- Serge Jacob, secrétaire général de la préfecture du Var

Après la décision de certains établissements du Golfe de Saint-Tropez de fermer d'eux-mêmes après des cas de Covid-19, le secrétaire général encourage ces décisions : "Je voudrais que cet esprit de responsabilité soit d'avantage partager. Ceux qui ne jouent pas le jeu, je les mets en garde car ils hypothèquent la poursuite de leurs activités. Ils mettent en danger leur personnel, leurs clients et les habitants de leur bassin d'activité." 

Des centres éphémères de vaccination dans les campings ou devant des centres commerciaux 

Les personnes les plus concernées par cette quatrième vague ont entre 20 et 40 ans. Pour l'instant aucune décision de couvre-feu n'a été prise précise le secrétaire général de la préfecture du Var. "Notre taux d'incidence ne nous contraint pas pour le moment à des fermetures anticipées d'établissements mais je ne m'interdis pas de le faire" indique le représentant de l'Etat mettant en exergue le danger que font courir aux participants aussi les fêtes privées.

Pour Serge Jacob, la solution c'est la vaccination et le dépistage. L'Agence Régionale de Santé va donc développer encore plus les centres éphémères de vaccination comme celui qui a été installé ce jeudi au sein d'Auchan à la Seyne-sur-Mer mais également dans les campings. L'ARS appelle également les professionnels de santé qui le peuvent à se rendre disponible une journée ou même une demi-journée "afin de se faire connaître pour participer encore mieux au maillage du territoire". Vous pouvez contacter l'Agence Régionale de Santé à cette adresse mail

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess