Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le premier Ménopause Café a ouvert à Paris

-
Par , France Bleu Paris

Le premier Ménopause Café s'est installé samedi 25 mai à Paris. Un espace éphémère ouvert toute la matinée aux femmes mais aussi aux hommes pour venir échanger et tenter de lever un tabou. Médecins et spécialistes ont organisés des tables rondes avec les 120 participants.

Le premier Ménopause Café ouvert le 25 mai à Paris
Le premier Ménopause Café ouvert le 25 mai à Paris - GEMVI

Paris, France

Échanger et écouter, les deux mots d'ordre de ce premier Ménopause Café organisé Chez Simone, rue Saint-Denis dans le 2e arrondissement de Paris. Un événement éphémère mis en place par le Groupe d'étude sur la ménopause et le vieillissement hormonal (GEMVI) qui invite à lever les tabous autour de la ménopause. Un groupe Facebook réunissant plusieurs milliers de personnes permet également de trouver des informations. 

Un réel manque d'informations

Moins de 19% des femmes se sentent vraiment informées au sujet de possibles traitement selon une étude de la GEMVI. "Moi ça m'est tombé dessus il y a sept ans", raconte Odile. Elle est venue de Maison-Alfort, dans le Val-de-Marne, pour partager son expérience. "Je ne m'y attendais pas du tout et je le vis assez mal. Les bouffés de chaleurs c'est une chose, mais ça joue aussi sur le moral et l'énergie", explique cette participante.

Des spécialistes organisés en table ronde

Pour apporter un soutien et des conseils aux femmes touchées par la ménopause, de nombreux spécialistes étaient présents. Les 120 participants se sont répartis sur les différentes tables rondes proposées. De l'aide psychologique aux astuces pour lutter contre les bouffés de chaleur en passant par l'importance de la sexualité, médecins et gynécologues ont répondu à toutes les questions. 

Pour tous ces professionnels de santé, le plus important reste le fait d'en parler. Seulement 22% des femmes ménopausées osent en discuter avec leur partenaire.

D'autres Ménopause Café devrait être prochainement organisés.