Santé – Sciences

Le projet de la future clinique privée à Montbéliard vu par un ancien salarié

Par Thierry Campredon, France Bleu Belfort-Montbéliard lundi 18 janvier 2016 à 9:11

La clinique de Montbéliard
La clinique de Montbéliard © Maxppp

Une réunion a lieu ce lundi soir à la préfecture de Besançon pour évoquer un des dossiers prioritaires des élus du Pays de Montbéliard et de l'ARS : la future clinique privée. Un dossier que suit de très près un ancien salarié de la clinique aujourd'hui fermée.

La loi l'oblige, il faut une offre de santé privée en plus de l'hôpital public, mais ce n'est plus le cas depuis la fermeture de la clinique des Portes du Jura à Montbéliard fin octobre. L'ARS, l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté, est donc en train de travailler sur de nouveaux projets. Et parmi ces projets, il y a cette proposition du groupe Dracy-le-Fort, déjà propriétaire de la clinique de la Miotte à Belfort. Abdelkarim el Bachir, l'ancien représentant du personnel de la clinique de Montbéliard, attend beaucoup de cette réunion : "en tant qu’habitant du Pays de Montbéliard, j’attends qu’elle porte ses fruits c’est-à-dire que cet établissement ouvre très rapidement, et en tant qu’ex-salarié de la clinique de Montbéliard, c’est aussi que ça se fasse le plus rapidement possible pour que des postes puissent être pourvus aux anciens salariés."

Un groupe sérieux

Pierre Mercier, le président du groupe Dracy-le-Fort, devrait donc présenter ce lundi soir un projet d'implantation sur une parcelle de Technoland 2, une zone d'activité centrale dans l'aire urbaine et proche de la gare TGV pour faire venir des chirurgiens. Mais pour le reste, très peu d’informations ont filtré confesse Abdelkarim el Bachir : "à l’heure actuelle, je ne pense pas que beaucoup de personnes sont au courant de ce dossier, mais ce qui est sûr c’est que le groupe Mercier qui détient déjà la clinique de la Miotte à Belfort, correspond à ce que voulait l’ARS, c’est-à-dire que le schéma régional d’organisation sanitaire souhaitait deux établissements sur Belfort et Montbéliard, à condition que le dirigeant soit le même, ce qui est donc le cas."

Le temps presse pour la population et les anciens salariés de la clinique"

Pour les élus du Pays de Montbéliard, les habitants, et les anciens salariés de la clinique, l’important c’est que ce projet voit le jour rapidement car il n’est pas pensable que la ville de Montbéliard ne puisse pas disposer d’une clinique digne de ce nom. Mais il reste encore beaucoup de travail car il faut trouver un terrain, un bâtiment, un financement, tout cela risque de prendre du temps, et le temps est compté, _"le temps presse" reconnaît Abdelkarim el Bachir, "dans un peu moins d’un an, l’hôpital de Montbéliard va déménager sur le site médian de Trévenans, il n’y aura donc plus d’offres de proximité, et en plus de cela, sur les 104 salariés de l’ancienne clinique, il n’y en a qu’une dizaine qui ont trouvé un emploi, les autres sont toujours dans l’attente"._

Partager sur :