Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le projet du Grand Nancy Thermal se dévoile au public

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

A quoi vont ressembler les thermes de Nancy en 2023? Quels seront les nouveaux équipements et à quels prix ? C'est pour répondre à toutes ces questions que la Métropole du Grand Nancy a organisé une journée portes-ouvertes dimanche sur le site de la piscine ronde. Le public est venu nombreux.

La piscine ronde vidée avant travaux
La piscine ronde vidée avant travaux © Radio France - Mohand Chibani

Nancy, France

André Rossinot, le président de la Métropole le dit sans sourciller : ce projet thermal est aussi important pour Nancy que la rénovation de la place Stanislas, c'est dire si pour lui ce projet est la priorité des priorités et c'est pourquoi ce dimanche, il n'a pas hésité à retrousser ses manches et à aller lui même rencontrer les curieux qui sont venus voir à quoi ressemblerait le projet thermal de Nancy "Ce n’est pas une lubie d’André Rossinot" explique-t-il "c’est un projet d’intérêt général. Nous allons être identifiés parmi les grandes stations thermales de France. Nous serons en quelques sortes le Baden-Baden de l’Est de la France. Nous serons la plus grande station thermale à l’intérieur d’une grande ville et tout cela pour pas cher. Ça ne coûtera pas plus que ce que nous mettons actuellement pour entretenir le patrimoine et pour le gérer".

Les visiteurs sont venus nombreux pour découvrir le projet du Grand Nancy Thermal - Radio France
Les visiteurs sont venus nombreux pour découvrir le projet du Grand Nancy Thermal © Radio France - Mohand Chibani

Un projet qui fait la part belles aux investisseurs privés ?

Mais tout le monde ne l'entend pas de cette oreille. Pour Noel Lemonnier, porte parole du collectif "le bien commun" qui a déposé un recours contre ce projet, le montage actuel fait la part belle à des actionnaires privés. Il reproche à la Métropole de vouloir vendre les bijoux de famille "Nous ne sommes pas du tout opposé à ce que Nancy redevienne une ville thermale, bien au contraire mais nous sommes en désaccord sur la façon dont ce projet est monté. Premièrement, on va enlever aux grands nancéiens un certain nombre de services et d’équipements. A la place de trois piscines jusque-là accessibles à tous, nous n’en aurons plus qu’une et demie, la piscine ronde affichera des tarifs exorbitants 16 euros pour deux heures, 19 euros pour trois heures. Ensuite ce projet fait la part belle aux investisseurs privés. Les grands nancéiens vont verser 76 millions d’euros sur 30 ans alors que les bénéfices qui seront entièrement redistribués sous forme de dividendes s’élèveront à 87 millions d’euros sur la même période".

Le tribunal administratif tranchera prochainement. mais d'ici là, les visiteurs se montrent plutôt séduits par le projet, c'est le cas par exemple de cette kinésithérapeute à la retraite "Je suis vraiment séduite par le projet, déjà parce que je suis nancéienne dans l’âme et je trouve que c’est un plus que Nancy redevienne une ville thermale et d’autre part, j’étais kinésithérapeute donc je connais bien les problèmes liés à l’arthrose , l’eau thermale ne soigne pas tout mais elle donne du confort". 

Cet autre visiteur, lui s'interroge sur l'implantation du complexe "Le défaut, c’est que les installations se situent au centre-ville. Certains me disent que c’est bien mais d’autres estiment que ça va poser un problème d’accès".

Des conseillers en blouses blanches répondent aux questions des visiteurs - Radio France
Des conseillers en blouses blanches répondent aux questions des visiteurs © Radio France - Mohand Chibani

Nancy va changer de dimension

Marie-Catherine Thalot, la conseillère métropolitaine en charge du projet se veut rassurante "C’est un projet qui va engendrer de l’attractivité. Avec ce projet, Nancy va changer de dimension, La Metropole du Grand Nancy va devenir la première métropole thermale de France, il n’y en a pas d’autres et en plus ça va créer plus de 2000 emplois".

Mais il n'y a pas de quoi sauter au plafond répond Marc, un habitué des thermes _"le projet prévoit 15 000 curistes par an, ce qui situe Nancy au niveau des petites stations thermales comme Molitg-les-Bains (Pyrénées Orientales)_".

Le permis de construire va être déposé d'ici quelques semaines. Début des travaux à l'automne prochain pour une ouverture du site prévu en 2023.