Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le record de mortalité en France de 2019 déjà dépassé début décembre

-
Par , France Bleu

Le record de mortalité sur une année civile depuis l'après-guerre, établi en 2019, a été dépassé le 7 décembre dernier, selon les données publiées ce vendredi par l'Insee.

Le service de réanimation du Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse (Ain), l'hôpital Fleyriat, en pleine deuxième vague de coronavirus.
Le service de réanimation du Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse (Ain), l'hôpital Fleyriat, en pleine deuxième vague de coronavirus. © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

"Entre le 1er janvier et le 7 décembre, 617.197 décès sont survenus en 2020", a annoncé ce vendredi l'Insee. Il s'agit d'un record de mortalité sur une année civile en France, depuis l'après-guerre. Le précédent record datait de l'an dernier, avec 613.243 morts en 2019, en raison de l'accroissement et du vieillissement de la population. 

Au 7 décembre, 46.703 décès de plus que l'an dernier à la même date avaient été recensés.

Un excès de mortalité lié en grande partie au coronavirus

L'épidémie de coronavirus est essentiellement à l'origine de cet excès de mortalité. Près de 60.000 patients atteints d'une infection au Covid-19 sont morts en France depuis le mois de mars, selon les chiffres publiés jeudi soir par Santé publique France.

"Le nombre de décès enregistrés quotidiennement a augmenté significativement en octobre comparativement à la même période de 2019 avec un pic confirmé le 7 novembre (2.320 décès), souligne l'Insee. Depuis, le nombre de décès diminue progressivement, mais plus lentement que lors de la première vague".

Nombre de décès en France au 7 décembre 2020
Nombre de décès en France au 7 décembre 2020 - Insee

Les personnes âgées paient le plus lourd tribut, avec une surmortalité depuis septembre de l'ordre de 20% pour les plus de 85 ans, 18% pour les 75-84 ans et 14% pour les 65-74 ans. En revanche, les décès chez les jeunes de moins de 25 ans sont en baisse de 9% par rapport à l'an passé.

Toutes les régions touchées cet automne

Le nombre de décès enregistrés entre le 1ᵉʳ septembre et le 7 décembre est supérieur à celui mesuré sur la même période en 2018 ou 2019 dans toutes les régions de France métropolitaine. L’augmentation par rapport à 2019 est la plus importante en Auvergne-Rhône-Alpes (+ 41 %), suivie de Provence-Alpes-Côte d’Azur (+ 22 %) et de Bourgogne-Franche-Comté (+ 20 %). Elle est comprise entre 14 % et 19 % dans les Hauts-de-France, en Corse, Occitanie et en Île-de-France. Elle est la plus faible dans les Pays-de-la-Loire (+ 6 %) et en Bretagne (+ 4 %).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess