Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le remdesivir, traitement prometteur contre le coronavirus ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

D'après une étude américaine publié ce 30 avril, le remdesivir, développé au départ pour lutter contre Ebola, aurait des effets bénéfiques pour les malades du Covid-19. Le remdesivir s'insère dans le matériel génétique du coronavirus et le court-circuite pour l'empêcher de se répliquer.

L'essai américain a été mené sur 1063 patients.
L'essai américain a été mené sur 1063 patients. © Maxppp - Ulrich Perrey/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Quatre mois après le début de l'épidémie de coronavirus Covid-19, les États-Unis publient les premiers résultats d'une étude clinique sur le remdesivir. Cet anti-viral, initialement développé contre Ebola, aurait des effets positifs pour les malades et accélérerait leur guérison. En février, un Bordelais avait été traité avec du remdisivir.

Des résultats partiels encourageants

D'après les instituts de santé américains (NIH), le remdesivir aurait accéléré la guérison des malades de 31%. "Les données montrent que le remdesivir a un effet clair, significatif et positif pour réduire le temps de rétablissement" des malades, a déclaré Anthony Fauci, directeur de l'Institut des maladies infectieuses qui a dirigé l'essai. 

En revanche, rien ne prouve que le remdesivir permet d'éviter des morts : la mortalité du groupe de patients traités était de 8%, contre 11,6% dans le groupe témoin : une différence trop faible pour écarter le hasard. L'essai a inclus 1063 patients hospitalisés avec une forme avancée du Covid-19 et des problèmes pulmonaires, sur 47 sites aux Etats-Unis et 21 autres en Europe et en Asie. 

De meilleurs résultats qu'en Chine

Des résultats qui viennent relativiser ceux d'un précédent essai en Chine. 237 patients, de dix hôpitaux de Wuhan, traités au remdisivir n'avaient pas montré d'amélioration de leur état par rapport au groupe placebo. Les NIH doivent désormais faire publier leurs résultats entiers après évaluation par une revue scientifique. Les résultats de l'étude américaine ne sont encore que partiels et on ne sait pas s'il existe des effets indésirables.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess