Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le retour du rhume des foins en Creuse : risque d'allergie très élevé aux graminées

-
Par , France Bleu Creuse

Yeux qui piquent, nez qui coule, éternuements à répétition : depuis trois semaines, la Creuse est en pleine saison pollinique des graminées. Le risque d'allergie est classé très élevé.

La saison des graminées commence, et répand les pollens les plus redoutables pour les allergiques
La saison des graminées commence, et répand les pollens les plus redoutables pour les allergiques © Radio France - Harry Sagot

On tousse beaucoup en ce moment, en Creuse, et ce n’est pas la faute du coronavirus. Les responsables sont les pollens de graminées. Le risque allergique est "très élevé" dans le département selon le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA).

Jean-Pierre, allergique au pollen depuis l’adolescence, est aussi un fan de pêche à la ligne. Il passe des heures au bord des ruisseaux et des rivières. Depuis début mai, ce retraité de Saint-Vaury ne ramène pas que des poissons : "Ça a commencé par les yeux qui piquent, maintenant ce sont des éternuements à répétition", soupire-t-il.

"On est en plein dedans"

Il va devoir patienter un peu : la saison pollinique des graminées ne va pas s’arrêter avant la mi-juin selon Jean-Luc Martial. Ce technicien du centre médical MGEN de Sainte-Feyre travaille au pollinarium sentinelle, un espace qui réunit toutes les espèces allergènes de plantes et d’arbres, et qui permet de détecter le début et la fin des émissions afin de prévenir les personnes allergiques.

"Tous les pieds que nous avons dans le pollinarium sont en émission au niveau des graminées. Il n'y en a pas plus que les autres années, mais la saison a commencé très tôt, avec des premiers bulletins fin février, détaille Jean-Luc Martial. Là, nous sommes en plein dedans depuis trois semaines. Nous arriverons en fin d'émission peut-être mi-juin." 

Une reprise d'émission des graminées est possible en septembre-octobre, selon lui. Les personnes allergiques peuvent néanmoins être rassurées : les émissions de pollens à l’automne sont souvent moins importantes que celles du printemps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess