Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le risque de contamination grimpe d'un cran dans les Alpes-Maritimes

-
Par , France Bleu Azur

L'Agence régionale de santé va placer les Alpes-Maritimes en "vulnérabilité modérée" face à l'épidémie de Covid-19. La circulation du virus passe à la vitesse supérieure. Trois fois plus de personnes sont contaminées aujourd'hui par rapport à la fin du mois de juillet.

Des chercheurs en chimie à l'université de Nice ont mis au point un test olfactif pour détecter la perte d'odorat, symptôme répandu du coronavirus
Des chercheurs en chimie à l'université de Nice ont mis au point un test olfactif pour détecter la perte d'odorat, symptôme répandu du coronavirus © Radio France - Marion Chantreau

L'ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur va placer les Alpes-Maritimes en "vulnérabilité modérée" face à l'épidémie de Covid-19. Un niveau au-dessus par rapport au classement actuel en "vulnérabilité légère." Cette classification de l'ARS permet d'évaluer le niveau de contamination de notre département. Plusieurs mesures sanitaires devraient découler de ce point de situation dans les prochains jours.

Trois fois plus de contaminations depuis trois semaines 

Le nombre de cas de contaminations à la Covid-19 progresse activement dans les Alpes-Maritimes. Le département compte 28 contaminations pour 100.000 habitants aujourd'hui contre 11 il y a trois semaines. Trois fois plus de personnes sont contaminées par rapport à la fin du mois de juillet. 

Hausse du nombre de contaminations chez les 20-40 ans

La hausse s'observe en particulier chez les personnes âgées de vingt à quarante ans, celles qui participent à des rassemblements festifs où les gestes barrières sont moins respectés. Ces cas de jeunes malades sont souvent asymptomatiques, mais placés en quatorzaine pour éviter qu'ils ne contaminent leur entourage. Les brigades de l'Assurance maladie surveillent cet isolement.

Sept foyers épidémiques 

L'ARS révèle aussi que les Alpes-Maritimes comptent sept foyers épidémiques. Un "cluster" existe à partir de trois personnes contaminées au sein du même groupe. 

Dans le même temps, le Premier ministre Jean Castex annonce de nouvelles mesures pour contenir l'épidémie et éviter l'apparition d'une deuxième vague de Covid-19. Les rassemblements supérieurs à 5.000 personnes demeurent interdits jusqu'au 30 octobre. Jean Castex veut également étendre le port du masque dans l'espace public à davantage de villes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess