Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Loïc Hervé, le sénateur de Haute-Savoie obtient gain de cause : le projet lié à la vaccination est repoussé

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Après une journée de polémique, l'examen du projet de loi qui conditionnait certains déplacement à la vaccination est repoussé. "Un enterrement qui ne dit pas son nom" selon le sénateur Loïc Hervé.

La vaccination contre la Covid 19
La vaccination contre la Covid 19 © Maxppp - maxppp

Sera-t'on obligés d'être vaccinés pour se déplacer ou accéder à certains lieux ? C'est la question au coeur du projet de loi, arrivé lundi au bureau de l'Assemblée nationale. Il devait être examiné début janvier par les parlementaires, mais ce mardi soir après une journée de mobilisation des opposants , l'examen est repoussé à la fin de l'état d'urgence sanitaire ! Pas avant avril donc.

"C'est une victoire" pour le sénateur UDI de Haute-Savoie Loïc Hervé qui a pourfendu toute la journée sur tous les médias un projet "liberticide". _"La mobilisation de tous a payé. C'est un enterrement qui ne dit pas son nom. Le gouvernement ne veut pas perdre la face. Sous la pression, il s'est peut-être rendu compte que ce projet allait à l'encontre des libertés individuelles fondamentales."  C'est Christophe Castaner, le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale qui a annoncé dans un tweet ce report "pour éviter toute confusion"_

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce projet prévoyait que le Premier Ministre en période de crise sanitaire pourrait imposer des contrôles qui conditionnent certains déplacements et l'accès à certains lieux au dépistage du Covid ou à la vaccination. Pour Loïc Hervé, "l'exécutif doit réfléchir avant de lancer ce genre de débats qui sèment la confusion dans la population. J'ai interpellé Emmanuel Macron." D'après l'ancien maire de Marnaz, "si jamais ce projet revient en débat, vers avril, la vaccination aura fait son chemin naturellement et la question de ces contrôles et de ces menaces ne seront absolument plus d'actualité."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess