Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le Stade Toulousain prête ses locaux à des patients atteints d'un cancer

lundi 8 octobre 2018 à 22:15 Par Raphaël Cann, France Bleu Occitanie

Depuis un mois, certains patients de l'Oncopole, l'Institut universitaire du cancer de Toulouse, peuvent faire des séances de sport deux fois par semaine au stade Ernest-Wallon. L'objectif: les aider à guérir par le sport.

Les patients pourront profiter de la salle de sport du stade Ernest-Wallon
Les patients pourront profiter de la salle de sport du stade Ernest-Wallon © Radio France - Bénédicte Dupont

Toulouse, France

Certains patients de l'Oncopole, l'Institut universitaire du cancer de Toulouse, profitent de la même salle de sport que les joueurs du Stade Toulousain. Deux fois par semaine, les lundis et jeudis, ces personnes atteintes d'un cancer arrivent au stade Ernest-Wallon munies d'une ordonnance et accompagnées par un praticien en thérapie sportive.

Guérir par le sport, c'est le but de ce partenariat entre le club et l'Oncopole. "La pratique du sport permet de diminuer l'incidence des rechutes de 30 à 50%", explique le professeur Michel Attal, le directeur de ce centre de soin et de recherche. "Il est impensable que les patients atteints d'un cancer ne puissent pas bénéficier de ce type d'activité."

Mais il faut que le patient ait une pratique sportive sur le long terme pour avoir ces effets. Pour les motiver, les médecins de l'Institut universitaire du cancer de Toulouse misent sur le cadre du stade Ernest-Wallon, plus agréable que le milieu hospitalier. Pour Yvette, une retraitée atteinte d'un cancer du sein et habituée aux séances de sport à l'Oncopole: "C'est important. C'est un cadre différent, une autre ambiance. On vient faire du sport, on n'est pas à l'Oncopole."

Les patients ont aussi eu l'occasion de rencontrer les joueurs du Stade Toulousain et visiter les locaux du stade. "Je m'en suis vanté auprès de mes petits-enfants. Je leur ai montré le beau t-shirt qu'ils nous ont donné et je leur ai dis que j'avais visité les vestiaires. Ils étaient très fier!" raconte Yvette en riant.

Le Stade Toulousain souhaite leur proposer des places gratuites pour aller voir les matchs à domicile et compte organiser une collecte de don à l'occasion de la réception de l'ASM Clermont Auvergne en avril 2019. 

Pour Didier Lacroix, le président du club, ce partenariat leur permet d'être utile en dehors de la scène sportive: "Pour avoir touché cette maladie de très près, j'en suis intimement convaincu. Nous avons l'occasion de mettre nos installations et notre aura à contribution, et si le Stade Toulousain peut servir à ça, on sera vraiment dans notre rôle sociétal.

Si cette année, une centaine de patients pourront bénéficier de ce dispositif. L'objectif est déjà de doubler ce nombre en 2019.