Santé – Sciences

Le standard ophtalmo est débordé au CHU de Limoges

Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin jeudi 26 janvier 2017 à 20:10

Les appels au standard du service ophtalmo du CHU de Limoges aboutissent très rarement
Les appels au standard du service ophtalmo du CHU de Limoges aboutissent très rarement © Maxppp - Brigitte Azzopard

Prendre un rendez-vous en ophtalmologie au CHU de Limoges, de quoi s'arracher les cheveux. Depuis plusieurs mois, les patients se heurtent à un mur : impossible de contacter le standard du service ophtalmo. Un problème d'effectifs ponctuel mais qui reflète bien le manque de moyens dans les hôpitaux.

On le sait, les délais d'obtention d'un rendez-vous en ophtalmologie sont souvent longs, mais en plus au CHU de Limoges, depuis plusieurs mois, il est quasiment impossible d'obtenir le standard du service ophtalmo.

C'est essentiellement un problème de personnel. Au départ, le genre d'imprévus qui peut exister dans tous les métiers et dans tous les domaines : le cumul de 5 arrêts maladie sur 8 personnels administratifs. Forcément, ça n'aide pas au bon fonctionnement d'un service... La situation dure depuis le mois de novembre. Mais quand il y a des absents, il n'y a pas de moyens pour les remplacer et des difficultés se posent également pour trouver du personnel qualifié.

L'accès aux soins est dégradé

Déjà, en temps normal, le service ophtalmo ne peut pas ouvrir son standard toute la journée mais désormais, de très nombreux appels n'aboutissent jamais.

Les représentants des usagers de la santé, notamment le Collectif interassociatif sur la Santé en Limousin (CISS) déplorent cette situation et craignent que des patients renoncent à des soins ou du moins les repoussent dans le temps.

Le CHU promet que tout va rapidement s'arranger avec le retour du personnel absent. Mais pour l'instant, les patient d'ophtalmo ne voient rien venir.