Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le Territoire de Belfort séduit les médecins

jeudi 6 décembre 2018 à 4:31 Par Wassila Guittoune, France Bleu Belfort-Montbéliard

Environ 10 médecins généralistes se sont installés dans le Territoire de Belfort, selon la présidente de l'ordre des médecins du département. Une "très bonne nouvelle" pour le département qui est sous-doté : 1 médecin généraliste sur 4 est en âge de partir à la retraite.

Dans le Territoire de Belfort, 1/4 des médecins généralistes en activité est en âge de prendre sa retraite
Dans le Territoire de Belfort, 1/4 des médecins généralistes en activité est en âge de prendre sa retraite © Maxppp - Lionel VADAM

Belfort, France

"On est ravis, il n'y a pas d'autre mot" résume Frédérique Nassoy-Stehlin, présidente de l'ordre des médecins du Territoire : "Nous sommes très contents de voir des jeunes arriver et favoriser à nouveau le maillage médical sur le Territoire de Belfort". En effet, selon une étude du Conseil national de l'ordre des médecins, parue mardi, le Territoire de Belfort est même le département qui a accueilli le plus de médecins entre 2017 et 2018 : + 10,54%.

Des chiffres à relativiser

Si l'étude du Conseil national de l'Ordre des médecins met en avant une hausse de plus de 10% du nombre de médecins installés sur le département, ces chiffres sont à relativiser : "les effectifs sont gonflés, car on a eu une installation de 58 praticiens de Montbéliard, qui ont été regroupés à Trevenans, donc dans le Territoire de Belfort" explique Frédérique Nassoy-Stehlin, présidente de l'ordre des médecins du Territoire de Belfort. "En revanche, il y a une bonne surprise, c'est qu'on a eu une arrivée de jeunes médecins, qui viennent compléter l'effectif sur Belfort et sur tout le département" précise la praticienne.

Des médecins, jeunes, qui ont grandi dans la région

Ces 10 médecins sont installés un peu partout dans le département du Territoire de Belfort : Belfort, Beaucourt, Bourogne, Menoncourt, Offemont, Rougemont et Rougegoutte. Beaucoup d'entre eux sont "des jeunes médecins qui reviennent aux sources : ils sont originaires du Territoire de Belfort" selon Fréderique Nassoy-Stehlin.

Les deux tiers de ces nouveaux médecins en contrat "CDD"

7 de ces nouveaux médecins généralistes installés sur le Territoire de Belfort le sont en contrats "courts". Il y a deux sortes de contrats explique Fréderique Nassoy-Stehlin : "'des contrats d'adjoints, c'est à dire des étudiants non encore thèsés, mais qui peuvent venir sur un contrat d'un an avec des médecins généralistes installés. Et il y a des contrats collaborateurs-médecins : ce sont de jeunes médecins thésés, qui viennent s'installer sur un temps court, et qui leur permet de mettre le pied à l'étrier, de découvrir la réalité de l'exercice libéral, mais sans s'associer. Ce sont des contrats qui permettent aux jeunes d'avoir une activité sans être lié définitivement à un médecin. On espère qu'ils vont apprécier l'exercice et transformer ce contrat de manière durable".

La situation reste malgré tout "critique" dans le Territoire de Belfort

"La situation reste critique dans notre département" souligne la présidente de l'ordre des médecins dans le Territoire de Belfort. "On ne doit pas relâcher nos efforts, et travailler l'attractivité de notre territoire auprès des jeunes" conclut la praticienne. Dans le département, 1 médecin généraliste sur 4 a plus de 65 ans, susceptible donc de partir à la retraite