Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Le ton se durcit au CHU de Saint-Étienne sur le conflit des urgences

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

En début d'après midi ce jeudi, le personnel de permanence s'est allongé pendant plusieurs minutes devant l'entrée des urgence du CHU de Saint-Étienne pour une opération "Santé Morte".

Le personnel en opération "santé morte" devant la porte des urgences
Le personnel en opération "santé morte" devant la porte des urgences © Radio France - Yves Renaud

Saint-Étienne, France

Toujours pas de solution en vue pour la grève des services des urgences au CHU de Saint-Étienne, ni dans les autres hôpitaux concernés d'ailleurs.

Les grévistes stéphanois regrettent le manquent de dialogue avec la direction et constatent que tout ce qui a été proposé ne suffit pas à résoudre la crise des effectifs et des moyens qui touche le service. Les grévistes entendent une fois de plus dénoncer la situation  extrêmement préoccupante et l’usure du personnel.

Un mouvement très suivi mais sans incifdence sur le niveau des soins  - Radio France
Un mouvement très suivi mais sans incifdence sur le niveau des soins © Radio France - Yves Renaud

Les explications du porte-parole du mouvement, Romain Merdji, infirmier gréviste aux urgences :

Romain Merdji , porte parole du personnel des urgences en grève

Aucune solution n'est trouvée par la direction, rien ne résout les problèmes de l'unité de soin. Le mouvement a décidé de se durcir, en recours ultime nous envisageons l'arrêt maladie de masse" - Romain Merdji   

Aux urgences de Saint-Étienne, la grève et l’arrivée de la canicule n’ont pas encore posé de vrais problèmes, mais le manque récurrent de moyens remet de plus en plus souvent en question le niveau des soins.  Alain Viallon est le chef de service des urgences du CHU, il n’est pas gréviste, mais il soutient le personnel de son service dans leur action. En faisant le constat que les urgentistes sont aujourd’hui débordés par des interventions peu en rapport avec leur spécialité.

Il y a un réel problème  sur le fonctionnement des urgences, c'est qu'on prend en charge plus de la moitié des personnes qui n'auraient pas besoin des urgences" - Alain Viallon

Alain Viallon chef du service des urgences du CHU de Saint Étienne

Les questions budgétaires sont au centre des débats  - Radio France
Les questions budgétaires sont au centre des débats © Radio France - Yves Renaud

L’hôpital du Gier rejoint le mouvement

Ce sera effectif en début de semaine prochaine. À Saint-Chamond comme partout ailleurs, on dénonce le manque de moyens affectés au service des urgences, compte tenu de l'augmentation du nombre d'interventions ces dernières années. Là encore, les urgences de Saint-Chamond sont trop souvent sollicitées par des patients qui pourraient fort bien passer par leur médecins traitants, et la période des vacances ne va rien arranger.

Christine Dumontet pour l intersyndicale CFDT-CGT

Le nombre d'entrées à l'hôpital du Gier à doublé depuis quelques années, on est sans cesse appelés sur les congés, sur les vacances, et du coup, il y a un épuisement et une frustration avec un personnel à bout de souffle" - Christine  Dumontet

Le personnel des urgences des hôpitaux de Saint-Étienne et de Saint-Chamond à prévu de manifester le 2 juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu