Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le train de satellites Starlink au dessus de l'Isère

-
Par , France Bleu Isère

Le milliardaire américain Elon Musk veut fournir l'internet à la planète entière par une constellation de milliers de satellites en orbite basse. Un train expérimental est passé au dessus de la région ce vendredi soir .

Les 2 trains Starlink
Les 2 trains Starlink © Radio France - Gérard Fourgeaud

Entre 22h et 22h05, d'étranges lumières ont survolé la cluse de Voreppe jusqu'à Grenoble. Comme deux trains sillonnant le ciel. Ce ne sont pas les extra-terrestres façon H-G Wells qui envahissent la terre.   Ni le trïneau du Père-Noel.Tout simplement le projet Starlink développé par la SpaceX, la compagnie d'Elon Musk 

Sur l'image, ci dessous, on aperçoit une série de petits points lumineux, en deux groupes linéaires. Et le point plus lumineux sur la gauche de l'image est Vénus.

Le train de satellites au dessus de Grenoble et du Vercors
Le train de satellites au dessus de Grenoble et du Vercors © Radio France - Gérard Fourgeaud

Starlink est un projet d'accès à Internet par satellite proposé par le constructeur aérospatial américain SpaceX reposant sur le déploiement d'une constellation de plusieurs milliers de satellites de télécommunications positionnés sur une orbite terrestre basse (environ 1.200 km d'altitude). Deux prototypes sont lancés en 2018 et le déploiement des satellites débute en 2019, pour une mise en service en 2020. Pour atteindre ses objectifs commerciaux, SpaceX prévoit de maintenir à terme (vers 2025) 12 000 satellites opérationnels en orbite basse alors qu'il n'y a aujourd'hui que 2 000 satellites en activité. Il est néanmoins prévu que la constellation initiale ne comporte au cours des premières années que 1 600 satellites pour affiner les techniques à mettre en œuvre avant le déploiement d'une constellation complète.

la trajectoire de Starlink, vendredi entre 22h et minuit
la trajectoire de Starlink, vendredi entre 22h et minuit -
Le train de satellites au dessus de Grenoble et du Vercors
Le train de satellites au dessus de Grenoble et du Vercors © Radio France - Gérard Fourgeaud
Choix de la station

À venir dansDanssecondess