Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le variant Delta du Covid identifié dans le Nord Isère

-
Par , France Bleu Isère

L'Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes incite les habitants de la région à maintenir les gestes barrières, au dépistage et à la vaccination après 2 cas de variant Delta du virus formellement identifiés dans le Nord Isère et des suspicions dans des communes proches de Bourgoin.

Ici la préparation des acides nucléiques pour le séquençage.
Ici la préparation des acides nucléiques pour le séquençage. © Radio France - Joël PHILIPPON

Au moment où les dernières contraintes sanitaires sont levées presque partout en France -sauf dans les Landes- et où les indicateurs de suivi de l'épidémie de Covid poursuivent leur baisse, l'Agence Régionale de Santé met en garde la population d'Auvergne-Rhône-Alpes. Certes, la circulation virale est en forte diminution, avec un taux d'incidence de 15 cas pour 100 000 habitants dans notre région. Mais le variant Delta présent un peu partout en France vient d'être identifiés dans plusieurs départements auralpins.

2 cas confirmés de variant Delta dans le Nord Isère, des cas suspects autour de Bourgoin

C'est en Isère et en Haute-Savoie que se concentrent pour l'instant les quelques cas confirmés de variant Delta . 2 cas ont été identifiés formellement dans le Nord Isère (sans lien direct entre eux) et il y a des cas suspects où des séquençages sont en cours pour plusieurs cas dans des communes autour de Bourgoin dans des familles, des entreprises  ou encore des écoles. Il faudra plusieurs jours pour avoir les résultats. 

Devant cette situation, l'ARS incite les habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes à d'autant plus respecter les gestes barrières, à se faire dépister au moindre doute et bien sûr à la vaccination. Elle rappelle que "tous les vaccins actuellement utilisés sont efficaces contre les variants en circulation. Néanmoins seule la complétude vaccinale avec 2 doses est réellement efficace et permet d’éviter des formes graves du Covid" ... "Se vacciner massivement et rapidement permet justement de freiner la circulation du virus et éviter qu’il ne créé de nouveaux variants qui pourraient être encore plus contagieux, sachant que le variant Delta est déjà 40% à 60% plus transmissible que le Alpha".

150 centres de vaccination restent ouverts dans toute la région dans la région pendant l'été

Aujourd'hui, 75 000 personnes reçoivent une injection chaque jour dans la région et la plupart des centres de vaccinations ont assez de doses pour proposer de nombreux créneaux. Il y aussi des équipes mobiles pour aller au devant des personnes les plus éloignées. Cet été 150 centres de vaccination resteront ouverts (liste mise à jour sur sante.fr) avec ou sans rendez-vous, avec parfois des plages horaires élargies pour accueillir aussi les jeunes actifs. Ils doivent permettre aux habitants de se faire vacciner à moins d'une demi-heure de chez eux. 

Et pour tenir compte des départs en vacances, le délai entre les deux doses de vaccin à ARN messager a été assoupli : la deuxième injection doit être faite entre 21 et 49 jours après la première. Il faut de préférence, pour faciliter la gestion des stocks recevoir ses 2 doses dans un même centre, mais on peut par exception prendre rendez-vous dans un centre différent pour la deuxième injection, en prenant bien soin d'annuler son rendez-vous dans le premier centre, bien sûr.

Les pharmaciens, médecins de ville, infirmiers, sages-femmes vaccinent aussi !

"L’ARS travaille actuellement à la distribution, dans les prochains jours, du vaccin Pfizer-BioNtech en ville pour une administration par les professionnels de santé habilités : médecins, infirmiers, sages-femmes et pharmaciens. N’hésitez pas à vous rapprocher d’eux ! ", invite l'Agence Régionale de Santé pour augmenter les possibilités de vaccinations. 

En complément, de nouvelles opérations d’Aller-Vers sont organisées auprès des habitants des quartiers « politique de la ville » dans l’objectif de lever les barrières culturelles ou de l’illectronisme. Des démarches d’information et de sensibilisation sont engagées, avec l’appui des personnels d’associations, des établissements sociaux et médico-sociaux et les médiateurs en santé. L’objectif est d’informer, expliquer et répondre aux interrogations des habitants et aussi d’aider à la prise de rendez-vous des personnes volontaires. Des vaccinations aux plus près des lieux de résidence seront organisées et si besoin, un accompagnement physique des personnes vers les lieux de vaccination pourra être envisagé. 

Une action "Aller vers" organisée dans des quartiers prioritaires

Il s'agit d'aller au devant des publics les moins informés ou les plus éloignés de la vaccination ."En Isère, une action spécifique est en cours dans 3 quartiers prioritaires de la ville de Grenoble, Mistral, Teisseire Abbaye et Village olympique", précise l'ARS. "Un bus « santé » est déployé pour aller à la rencontre des habitants et proposer des dépistages et faciliter l’accès à la vaccination". ... "A ce jour, 1 300 personnes ont été touchées sur les 3 quartiers prioritaires, 53 rendez-vous en centre de vaccination ont été réalisés, 140 informations sur le dispositif, 109 informations sur la vaccination et 103 sur le dépistage. Le bus continue de circuler jusqu’au 13 juillet".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess