Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le Vaucluse en route vers le regroupement des professionnels de santé

mardi 29 mai 2018 à 15:56 Par Daniel Morin, France Bleu Vaucluse

Garantir à chacun un accès à des soins de qualité : c'est l'objectif fixé par l'Agence Régionale de Santé en Provence Alpes Côte d'Azur. Un enjeu majeur pour les citoyens, les professionnels de santé et les territoires. Pour l'atteindre, l'A.R.S. mise sur le regroupement des médecins.

Un professionnel de santé disponible et à proximité : un enjeu pour l'avenir
Un professionnel de santé disponible et à proximité : un enjeu pour l'avenir © Maxppp - .

Vaucluse, France

Nous l'avons tous constaté en Vaucluse. Il n'est pas toujours facile de trouver un médecin ou un ostéopathe près de chez soi, disponible quand on le souhaite. Plusieurs explications possibles : des besoins grandissants -la population vauclusienne vieillit en milieu rural-, des secteurs géographiques qui peinent à attirer de nouveaux professionnels de santé ; des médecins eux mêmes atteints par la limite d'âge et pas toujours remplacés, sans oublier les besoins en santé spécifiques au Vaucluse, septième département le plus pauvre de France.

L'avenir est au regroupement des médecins 

Pour continuer à garantir à tous un accès aux soins au plus près des besoins, l'Agence Régional de Santé  met en place un nouveau plan d'action. Il passe notamment par le regroupement des professionnels de santé (médecins, infirmiers, gynécologues, psychologues etc.) au sein de structures du type Maison de Santé de Pluridisciplinaire (M.S.P). Il en existe déjà en Vaucluse et plusieurs autres sont en projet : à Malaucène, Sorgues, Bédarrides ou encore Beaumes-de-Venise.

Claude d'Harcourt le directeur général de l'A.R.S PACA

Se regrouper pour étendre l'offre de soin, c'est le pari fait par quatre médecins généralistes de La Tour d'Aigues il y a déjà neuf mois.  Leur cabinet médical suit environ 3.000 patients à La Tour d'Aigues et dans les villages voisins. Il est ouvert du lundi au samedi, avec ou sans rendez-vous, et du coup les délais d'attente se sont réduits pour les patients. 

La formule satisfait également les médecins qui se sont lancés même si aujourd'hui, ils apprécieraient d'être aidés dans le but de dégager du "temps médical" au service de leurs patients. 

Docteur Pierre Aubois, médecin généraliste installé en cabinet à La Tour d'Aigues

Conférence sur l'offre de soins en Vaucluse pour partager les expériences de chacun  - Radio France
Conférence sur l'offre de soins en Vaucluse pour partager les expériences de chacun © Radio France - Daniel Morin