Santé – Sciences

Ce qu'il faut savoir sur le virus Zika, qui se propage de "manière explosive"

Par Clémence Gourdon Negrini, France Bleu jeudi 28 janvier 2016 à 16:12 Mis à jour le mercredi 3 février 2016 à 10:37

Le moustique tigre, transmetteur du virus Zika (illustration)
Le moustique tigre, transmetteur du virus Zika (illustration) © Maxppp

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'inquiète de la propagation "explosive" du virus Zika sur le continent américain et a décrété "une urgence de santé publique mondiale", le lundi 1er janvier. Qu'est-ce que le virus Zika ? Quels en sont les symptômes et les risques ?

L'OMS a décrété, le lundi 1er février, "une urgence de santé publique de portée mondiale" concernant le virus Zika. Francebleu.fr vous explique l'essentiel en 3 questions.   

Qu'est-ce que le virus Zika ?

Ce virus tire son nom d'une forêt en Ouganda, où il a été repéré pour la première fois en 1947 sur un singe. Le premier cas humain a quant à lui été rapporté en 1968, selon l'OMS. 

Les premières informations ont indiqué qu'il ne se transmet pas d'Homme à Homme mais par une piqûre du moustique tigre (Aedes aegypti), tout comme la dengue et le chikungunya. Le 2 février, un cas de transmission du virus par voie sexuelle a cependant été annoncé par l'État américain du Texas. 

Quels en sont les symptômes et les risques ?

Dans la majorité des cas, (70 à 80%) l'infection passe inaperçue. Lorsque les symptômes apparaissent, ils sont de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées. Ils peuvent aussi se manifester par une conjonctivite, une douleur derrière les yeux, ou encore un œdème des mains ou des pieds.

Plus grave, des complications neurologiques peuvent résulter d'une contamination au virus Zika. Elles sont de type syndrome Guillain-Barré, une maladie auto-immune qui se traduit par une faiblesse, voire une paralysie progressive des membres.  

Chez les femmes enceintes, il peut être transmis au fœtus et entraîner des malformations congénitales, voire la mort du fœtus. Les nourrissons peuvent être atteints de microcéphalie ce qui provoque un retard mental irréversible lorsqu'ils survivent.

Il n'existe ni vaccin, ni traitement curatif. Seuls les symptômes peuvent être traités.

Aucun(e)

Où est-il présent ? 

Cinq voyageur qui ont contracté le virus Zika sont rentrés en France métropolitaine, selon l'Institut de la veille sanitaire (InVS). Des cas autochtones ont également été constatés en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane. La ministre de la Santé, Marisol Touraine a "fortement" recommandé ce jeudi sur France Info aux femmes enceintes de différer d'éventuels voyages en Martinique ou en Guyane.

Mais il a été signalé dans plusieurs pays d'Europe ces derniers jours, sur des personnes rentrant d'Amérique latine, notamment au Royaume-Uni, en Italie, au Pays-Bas, au Portugal, au Danemark et en Suisse

Selon l'OMS, il serait également présent dans 21 des 55 pays d'Amérique latine. L'Organisation précise qu'elle ne dispose pas encore de statistiques sur l'état actuel de l'épidémie, qui est sous-évaluée puisque la majorité des cas sont bénins. Elle s'attend toutefois à 3 à 4 millions de cas sur le continent américain.

Aucun(e)