Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le Zénith de Dijon transformé en vaccinodrome "grande capacité"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Mercredi 28 avril, dès 9h, le Zénith de Dijon (Côte-d'Or) deviendra un vaccinodrome "grande capacité", annonce la préfecture. Près de 1.000 patients pourront être vaccinés quotidiennement.

Le centre sera fourni en vaccins à ARN-messager
Le centre sera fourni en vaccins à ARN-messager © Radio France - Romain Dézèque

C'est officiel, le Zénith de Dijon (Côte-d'Or) va bien se transformer en centre de vaccination géant d'ici mercredi prochain. Le 28 avril, dès 9h, il remplacera les centres de Devosge, du Parc des Sports et de Chenôve. Seul le centre de Saint-Apollinaire poursuivra son activité. Dès son ouverture, le centre pourra vacciner plus de 1.000 patients par jour, indique la préfecture. 

La préfecture prévient : "Tous les patients qui ont obtenu un rendez-vous dans l’un de ces centres sont invités à se rendre aux mêmes dates et heures au centre du Zénith. Ainsi, une personne qui aurait obtenu un rendez-vous le mercredi 28 avril à 10h30 au centre Devosge, Gaston Gérard, ou de Chenôve conservera son rendez-vous, mais devra se rendre au Zénith." 

Ce vaccinodrome sera fourni en vaccins à ARN-messager (Pfizer, Moderna et maintenant Janssen), réservés à toute personne de plus de 60 ans ou ayant une pathologie à risque, mais aussi à toute personne de moins de 55 ans ayant reçu une première injection d'Astrazeneca et qui doivent effectuer leur deuxième dose. Ce centre de vaccination, espère la préfecture, permettra d'atteindre "l'objectif gouvernemental de vacciner 30 millions de personnes avant la fin juin, soit environ 240.000 dans le département".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess