Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Les accouchements reprendront le 2 mars à la maternité de Tourcoing

-
Par , France Bleu Nord

La maternité de Tourcoing reprendra toutes ses activités le 2 mars prochain. En septembre, les accouchements avaient été suspendus car il n'y avait plus de gynécologue-obstétricien. Une nouvelle équipe a été recrutée.

Les personnels redoutaient la fin définitive des accouchements.
Les personnels redoutaient la fin définitive des accouchements. © Radio France - FRANCOIS CORTADE

Tourcoing, France

Les renforts promis par la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, sont arrivés.  Le CH Dron de Tourcoing a recruté une nouvelle équipe de gynécologues-obstétriciens et pourra donc de nouveau prendre en charge les accouchements, à partir du 2 mars.

Depuis le 25 septembre, les mamans étaient priées d'aller accoucher dans les 9 autres maternités de la métropole lilloise. La décision avait été prise en urgence car il n'y avait plus de gynécologue-obstétricien: plusieurs médecins étaient partis en même temps en arrêt-maladie alors que l'équipe était déjà fragilisée par plusieurs arrêts de travail.  

Près de trois mois après, des médecins ont donc été recrutés et la maternité pourra bientôt reprendre la totalité de ses activités. Mais en attendant, elle précise que "les urgences gynécologiques et obstétricales ne peuvent pas être assurées". Le centre hospitalier poursuit, en attendant, ses activités de suivi des grossesses, de pédiatrie et de néonatologie notamment.

Cette annonce est un soulagement pour le personnel et notamment les sages-femmes de Tourcoing qui avaient lancé une pétition. Elles redoutaient que la maternité ne reprenne jamais les accouchements dans cet hôpital où ont lieu chaque année  1.700 naissances, ce qui représente presque cinq bébés par jour, et alors que les autres établissements sont déjà saturés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu