Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les agents de l'hôpital de Laval ne pourront plus choisir eux-mêmes les dates de leurs vacances d'été

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu
Laval, France

Le personnel du centre hospitalier de Laval dénonce la nouvelle gestion des congés d'été. La direction a décidé d'imposer 4 périodes de vacances, étalées du mois de juin au mois de septembre. Et les agents hospitaliers devront en changer tous les ans.

Hôpital de Laval
Hôpital de Laval © Radio France

Une centaine d'agents du centre hospitalier de Laval, le plus important du département de la Mayenne, s'est réunie hier après-midi en assemblée générale à l'appel des syndicats FO, CGT et CFDT. Ils sont très remontés contre une note de service de la direction de l'établissement en date du mois de décembre. Le document fixe les nouvelles "règles de programmation des congés annuels 2020 des professionnels paramédicaux". 

Lors de l'AG du personnel de l'hôpital de Laval  - Radio France
Lors de l'AG du personnel de l'hôpital de Laval © Radio France

Si aucun consensus ne se dégage au sein des équipes, l'encadrement pourra alors arbitrer les congés selon 4 périodes de 21 jours, entre le mois de juin et le mois de septembre. Une nouvelle organisation vivement critiquée qui risque de pénaliser la vie de famille des agents selon Maxime Lebigot, infirmier et délégué FO : "on a peur que ce soit imposé désormais tous les ans et ça veut dire que les agents n'auront plus les vacances qu'ils souhaitent notamment si les conjoints travaillent dans une entreprise au mois d'août et là par exemple ils auront des vacances communes une année sur quatre. C'est irréalisable. C'est vraiment quelque chose qui réduit encore plus l'attractivité de l'hôpital et de nos métiers". 

Cette aide-soignante, jusqu'à présent, prenait ses congés d'été au mois d'août pour être avec sa famille : "mon époux a une société qui ferme en août. On arrivait à avoir, en s'y prenant à l'avance, au moins 15 jours ensemble. Si les périodes sont imposées, je ne pourrai plus partir avec lui. Soit je pars trois semaines, soit je ne pars plus avec lui en vacances". 

Le personnel de l'hôpital a demandé à la direction de retirer le plus vite possible de projet de réorganisation. Une action est prévue le vendredi 17 janvier devant le CH de Laval. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu