Santé – Sciences

Les agents hospitaliers et les infirmiers libéraux manifestent pour plus de moyens

Par Aurélie Lagain et Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse mardi 8 novembre 2016 à 4:52

Manifestation à l'hôpital (illustration)
Manifestation à l'hôpital (illustration) © Maxppp - Vincent Isore

Journée de mobilisation ce mardi pour les agents hospitaliers et les infirmiers libéraux. Ils demandent davantage de moyens face à la menace de l'épuisement professionnel.

Les infirmiers, les aide-soignants, les agents administratifs notamment se mobilisent ce mardi à l'appel de l'intersyndicale FO-CGT-SUD, avec la CFTC et près d'une vingtaine d'organisations d'infirmiers salariés et libéraux.

Épuisement professionnel

Il s'insurgent contre les fermetures de services, le manque de personnel, la course à la rentabilité et se disent victimes de mal-être, voire d'épuisement professionnel.

Jean-Michel Le Ray a rencontré des grévistes

"On arrive à une limite qui n'est plus acceptable." - Rémy, infirmier à l'hôpital d'Avignon

Les infirmiers notamment se plaignent de conditions de travail tendues. "Nous sommes toujours en effectifs tendus, on vous demande de plus en plus de choses avec un effectif constant, dès qu'il y a un arrêt maladie, il n'est pas forcément remplacé", précise Isabelle, infirmière à l'hôpital d'Avigon. "On reste en plus sur nos heures de travail pour pouvoir prendre en charge correctement les patients."

Rémy et Isabelle, infirmiers à l'hôpital d'Avignon

Contradictions aux urgences pédiatriques d'Avignon

Et il y a des contradictions : aux urgences pédiatriques d'Avignon, qui accueillent les enfants jusqu'à 15 ans, tout le monde est d'accord pour augmenter le personnel.

"On a un gros souci d'effectif, on a une augmentation de 10% de passages par an", relève Déborah. Mais ça coince au niveau de l'ARS qui ne veut pas augmenter les effectifs du service.

Déborah, aux urgences pédiatriques

Urgences pédiatriques à Avignon - Radio France
Urgences pédiatriques à Avignon © Radio France - Aurélie Lagain

Ils manifestent à 10h devant l'hôpital d'Avignon et à 13h30 devant l'hôpital de Cavaillon. Certains Vauclusiens partent aussi défiler à Paris dès 10h, entre Montparnasse et le ministère de la Santé.