Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les autotests VIH ont du mal à se faire une place en pharmacie

lundi 9 novembre 2015 à 4:51 Par Leila Mechaouri et France Bleu Breizh Izel, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Les autotests de dépistage du Sida sont disponibles en pharmacie depuis près de deux mois. Mais leur usage reste très confidentiel en Bretagne, comme partout en France.

L'autotest VIH est disponible sans ordonnance en pharmacie.
L'autotest VIH est disponible sans ordonnance en pharmacie. © Radio France - Leïla Méchaouri

Bretagne, France

C'est un test simple à faire chez soi,  il peut sauver des vies, et pourtant, il a encore du mal à convaincre. Près de deux mois après sa mise en service, les ventes d'autotests VIH restent très confidentielles. Rares sont les pharmacies qui en ont déjà eu la demande. Certaines, minoritaires, n'en ont même pas encore commandés.

Cela s'explique d'abord parce que ces tests ne sont pas encore très connus du grand public, pour Joël Grondin, président de l'ordre des pharmaciens en Bretagne. Mais aussi, sans doute, parce que les gens n'osent pas aborder ce sujet encore tabou dans les pharmacies, ajoute-t-il : "Il faut savoir que ce test doit être remis dans un espace de confidentialité de la pharmacie. S'il n'est pas disposé à portée de main dans les rayons, c'est justement pour que cette délivrance soit faite dans un milieu propice au dialogue"

Autre frein possible, le prix : entre 25 et 30 euros selon les pharmacies. Et alors que les tests sont gratuits dans les centres de dépistage anonymes, en hôpital, ou dans les plannings familiaux.

Seul face au résultat

Disponible sans ordonnance dans les officines depuis le 15 septembre dernier, l'autotest VIH est réalisé à l'aide d'une goutte de sang au bout du doigt grâce à un auto-piqueur. Au bout de 15 minutes, le résultat du test est disponible : deux traits pour un test positif, un trait pour un test négatif. Un résultat fiable à 97 %, si le sujet n'a pas eu de conduite à risque dans les 3 derniers mois. "La réalisation de ce test est assez simple, mais on se trouve effectivement seul face au résultat", remarque Patrick Mahot, pharmacien à Quimper. "Vous pouvez toujours contacter votre médecin traitant ou retourner en pharmacie pour un contrôle supplémentaire, et avoir accès à des professionnels qui sont là pour vous renseigner et vous rassurer".

En cas de résultat positif, ou pour toute question, contactez le 0 800 840 800, ou rendez-vous sur le site Internet du réseau Sida Info Service