Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : Le pourquoi du comment

Les bienfaits de la musique en trois temps

mercredi 13 février 2019 à 7:01 Par Thierry Boulant, France Bleu Auxerre et France Bleu

La musique, le saviez-vous, c'est bon pour la santé. A tel point que l'on forme des spécialistes à l'atelier de musicothérapie de Bourgogne à Longvic près de Dijon. On peut soulager avec trois petites notes de musique.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Frédéric Cirou

Yonne, France

Premier temps : la musique usine à bonheur

On l'a tous expérimenté avec un air entêtant qui dés le matin nous donne de l'entrain, la musique à une influence sur l'humeur. Elle stimule la production d'endorphine et de dopamine : les hormones du plaisir. Elle peut avoir une influence sur notre comportement, en nous rendant par exemple  beaucoup plus serviable. Des psychologues new-yorkais ont mené une expérience auprès d'étudiants. Une partie à écouter de la musique l'autre pas. Au moment de rentrer, on leur a demandé un service complètement imprévu. 90 % de ceux qui avaient écouté de la musique ont accepté de le rendre, contre seulement 60 %  de ceux qui n'avait pas participé à l'audition.

Avec la version radio du pourquoi du comment: on connait la musique

Deuxième temps : le rôle du rythme

Il y a c'est sûr, un ressenti propre à chacun. Certains se relaxeront en écoutant du rock, d'autres de la musique de chambre. Mais de façon général, tout est affaire de rythme. Un tempo lent détend et apaise, un rythme plus rapide est stimulant. En Pennsylvanie, des chercheurs ont par exemple fait pédaler trois groupes : le premier dans le silence, le deuxième avec une musique douce et le troisième sur fond de techno, et bien ce sont les cyclistes du "techno peloton" qui sont allés le plus loin, dopés par la musique et ses rythmes syncopés.    

en savoir plus La musicothérapie

Troisième temps : on utilise la musique comme thérapie

La musique est un anxiolytique. L’utiliser après une opération réduirait l'anxiété mais aussi la douleur. C’est le même principe chez le dentiste. La musique peut atténuer l'appréhension quand on a des patients effrayés par la roulette avant même que le dentiste ne les touche. 

Enfin la musique est un puits à souvenirs. Elle est souvent utilisée avec des patients atteints par exemple de la maladie d’Alzheimer, la musique les aide à se souvenir d'émotions, de situations, ou de personnages rencontrés dans leur vie.