Santé – Sciences

Les buralistes une nouvelle fois mobilisés contre le paquet de cigarettes neutre

Par Marina Cabiten, France Bleu mardi 8 septembre 2015 à 6:53

Le paquet neutre suscite la colère des buralistes
Le paquet neutre suscite la colère des buralistes © Max PPP

Les quelque 26.000 buralistes français sont appelés à se mobiliser mardi dans plus de 80 villes pour réaffirmer leur opposition au paquet de cigarettes neutre que la ministre de la Santé Marisol Touraine envisage de réintroduire dans le projet de loi de Santé.

Manifestations, sit-ins : les buralistes affichent une nouvelle fois ce mardi leur opposition au paquet de cigarettes neutre, dans toute la France. Ils ont déversé tôt mardi matin des tonnes de carottes devant le ministère de l'Économie. Le Sénat a supprimé en juillet dernier le texte instaurant le paquet neutre, mais la ministre de la Santé Marisol Touraine compte le réintroduire par voie d'amendement dans le projet de loi de Santé. Il pourrait donc entrer en vigueur comme prévu l'année prochaine.

"Guerre des prix" annoncée 

Le paquet neutre prévoit un *emballage standardisé, sans logo, avec des __*avertissements sanitaires (images et texte) sur 65% des faces avant et arrière. La marque sera limitée à une inscription discrète. Les buralistes dénoncent régulièrement la "concurrence déloyale" des buralistes étrangers, par exemple les buralistes allemands qui proposent des paquets de cigarettes en moyenne de un euro moins cher, et drainent une forte clientèle de frontaliers. 

La Fédération nationale des producteurs de tabac, qui représente environ 1.200 planteurs, redoute de son côté que le paquet neutre ne marque le début d'une "guerre des prix", dont les planteurs seraient les premières victimes. Les buralistes se mobilisent aussi contre "l'augmentation brutale du paquet à 10 euros, dont parlent certains députés".

Paquet à 10 euros

Le député PS Frédéric Barbier, qui doit rendre fin septembre un rapport sur l'avenir des buralistes, estime lui que le paquet neutre doit être une "solution européenne et pas uniquement franco-française". Il propose de "procéder à une harmonisation fiscale par le haut des prix à l'échelle européenne". "Et d'ici là, je propose un moratoire d'un an sur les prix du tabac en France", a-t-il déclaré dans un communiqué. La députée PS Michèle Delaunay, rapporteur du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2016, souhaite au contraire *une hausse du prix du __*tabac sur trois ans pour aboutir à un paquet à 10 euros.

Près de chez vous >>

En Alsace : "le paquet neutre ne fait pas baisser le tabagisme"

À Toulouse : contre le paquet neutre, un bureau de tabac éphémère devant la préfecture

À Tours : les buralistes se mobilisent contre le paquet neutre

Vaucluse : rideau baissé pour les buralistes