Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les cas de rougeole ont augmenté de 300% dans le monde au premier trimestre 2019

lundi 15 avril 2019 à 18:05 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Selon les données publiées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ce lundi, 112.163 cas de rougeole ont été recensés dans 170 pays durant les trois premiers mois de l'année. Cela représente une augmentation de 300% par rapport au premier trimestre 2018.

Vaccination (illustration)
Vaccination (illustration) © Maxppp - DESTOC

Selon des chiffres provisoires rendus publics lundi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 112.163 cas de rougeole ont été signalés dans le monde au premier trimestre 2019, soit près de quatre fois plus qu'au premier trimestre 2018. 170 pays sont touchés contre 163 l'an dernier. "Cela représente une augmentation de près de 300% à l'échelle mondiale", a indiqué l'agence spécialisée de l'ONU dans un communiqué, précisant qu'il s'agissait de chiffres provisoires.

71 départements français touchés

Avec une hausse de 700% du nombre de cas, l’Afrique est le continent le plus touché. La République démocratique du Congo, l'Ethiopie, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, Madagascar, le Myanmar, les Philippines, le Soudan, la Thaïlande et l'Ukraine sont victimes d'épidémies.

En France, la maladie a tué une personne depuis le début de l'année. 633 cas ont été déclarés depuis le 1er janvier 2019, soit 1.053 de moins que l'an passé à la même période indique l'agence sanitaire Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire. Au total, 71 départements ont déclaré au moins un cas durant les trois premiers mois de l'année. 92% des cas sont survenus chez des sujets non ou mal vaccinés.

Maladie contagieuse, la rougeole touche essentiellement les enfants et peut causer des complications graves voire fatales : encéphalite, pneumonie et perte de vision. Dans l'hexagone, le vaccin est obligatoire pour les enfants nés après le 1er janvier 2018. Une première injection est faite aux 12 mois de l'enfant, suivie d'une seconde entre 16 et 18 mois.

Défiance envers les vaccins

La municipalité de New York aux États-Unis vient également de rendre la vaccination obligatoire dans certains quartiers de la ville où la maladie est en recrudescence depuis plusieurs mois. 

Comme dans de nombreux pays occidentaux, de plus en plus de personnes refusent de se faire vacciner favorisant la propagation de la maladie. Les "anti-vax" s'appuient sur une publication de 1998 liant ce vaccin et l'autisme. Pourtant, il a été établi que son auteur, le Britannique Andrew Wakefield, avait falsifié ses résultats, et plusieurs études ont montré depuis que le vaccin n'augmentait pas le risque d'autisme.

En 2018, l'OMS avait déjà relevé un bond d'environ 50 % des cas signalés par rapport à 2017. 136.000 personnes avaient succombé à la maladie dans le monde.