Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Epidémie chez les chevaux : des concours annulés et des centres équestres fermés

vendredi 4 mai 2018 à 16:30 Par Brigitte Hug, France Bleu Armorique et France Bleu

Les chevaux sont touchés par une épidémie de rhinopneumonie dans plusieurs départements de l'Ouest. 22 foyers de contamination ont été identifiés dont un dans un centre équestre en Ille-et-Vilaine. Des concours équestres ont été et vont être annulés.

Un concours d'équitation (photo d'illustration).
Un concours d'équitation (photo d'illustration). © Maxppp -

Rennes, France

200 chevaux malades ou contaminés ont été recensés dans l'Ouest par le RESPE,  le réseau d'épidémio-surveillance en pathologie équine. "200 mais d'autres analyses sont en cours et tous les cas n'ont pas été déclarés.", précise la directrice du RESPE, Christel Pitel. "C'est une maladie virale, il n'y a pas de traitement.". 

Les symptômes pour les animaux ressemblent à une grippe. Mais la maladie peut entraîner aussi des avortements des poulinières ou des atteintes neurologiques. Et, dans ce dernier cas, être mortelle.  C'est ce qui est arrivé à l'un des chevaux du centre équestre Les Conillaux, à Cesson-Sévigné, près de Rennes. La gérante du club, Marie Le vot, en est convaincue. Son sauteur a été contaminé lors d'un concours en mars: "Un des chevaux est monté en température deux-trois jours après le concours. Il avait 40° de fièvre.". Le diagnostic a été confirmé  par le vétérinaire: rhinopneumonie. Mais la pauvre bête a présenté des symptômes neurologiques. "On a essayé de la sauver pendant quinze jours. On a fait tout le nécessaire mais on a été obligé de l'euthanasier.".

Aucun cheval n'est rentré ni sorti de l'enceinte du club. On a tout arrêté pendant deux mois

Reportage au centre équestre de Cesson-Sévigné

La maladie déclarée, tout le cheptel a été vacciné. Mais trop tard pour une écurie. Une dizaine de chevaux de concours sur les 80 du club a été contaminée aussi . "C'est désinfection des box tous les jours, tout le matériel, nous. Personne ne rentre dans le bâtiment. Aucun cheval ne rentre dans l' enceinte du club ni n'en sort. On a tout arrêté pendant deux mois." Le centre équestre a voulu être transparent. "On a rien caché et on a voulu garder la maladie chez nous.". Maintenant c'est fini! Le club a rouvert ses portes et prend désormais des précautions. "Dorénavant, nous ne partons pas en concours sans apporter notre pulvérisateur et notre désinfectant pour désinfecter les box quand on arrive."

Il n'était pas raisonnable de rassembler 200 chevaux sur ce terrain

Le concours national d'attelage de Rennes - Aucun(e)
Le concours national d'attelage de Rennes - Dominique Lebreton

Il vaut mieux  éviter les contacts entre chevaux. C'est pourquoi de nombreux concours équestres ont été annulés dans l'Ouest. Et vont l'être. A Laval, par exemple, celui du week-end de l'Ascension n'aura pas lieu. A Rennes aussi, pas de concours d'attelage à la Prévalaye, le week-end de la Pentecôte. Trop risqué pour le président de l'association organisatrice, Bernard Grandjean: "Il n'était pas raisonnable de rassembler  200 chevaux sur ce terrain, le vaccin n'étant pas obligatoire. Et il est très difficile de mettre en place un contrôle avant l'entrée.".