Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les dentistes s'inquiètent de la mode des appareils "fait maison"

lundi 21 décembre 2015 à 12:16 Par Marie Mutricy, France Bleu

La Fédération française d'orthodontie s'inquiète vendredi de la multiplication de vidéos en provenance des Etats-Unis, expliquant comment se fabriquer son propre appareil dentaire. Le risque d'infection ou de déchaussement des dents est élevé.

De plus en plus d'ados américains fabriquent eux-mêmes leur appareil dentaire
De plus en plus d'ados américains fabriquent eux-mêmes leur appareil dentaire © Maxppp

La Fédération française d'orthodontie s'inquiète vendredi de la diffusion de vidéos d'adolescents expliquant comment fabriquer eux-mêmes leur appareil dentaire. Le phénomène, à la mode aux Etats-Unis, induit des risques d'infection et de déchaussement des dents.

Le phénomène n'est pas encore arrivé en France reconnaît la FFO, mais il se répand aux Etats-Unis et en Asie, où les consultations d'orthodontie ne sont pas remboursées. En France, la première séance est prise en charge par la sécurité sociale. 

Sur Youtube, des dizaines de vidéos montrent comment fabriquer son propre appareil dentaire. "Des bagues pas chères sans aller chez le dentiste !", "Faire soi-même des bagues, facilement et rapidement", "Faire soi-même des bagues comme les vraies" : la plupart des vidéos mettent en scène des adolescents utilisant des mini-élastiques.

Risque d'infection élevé

La Fédération française d'orthodontie estime que cela peut être très dangereux. Sur certaines vidéos, on voit une jeune fille réduire l'espace entre ses deux dents de devant, à l'aide d'un petit élastique, "placé autour des deux dents concernées afin de les resserrer" explique la FFO. "L'adolescent risque une infection de la gencive, mais aussi que les dents ne se déplacent pas dans le bon sens. Pire encore, l'élastique risque de remonter le long des dents, de pénétrer dans la gencive et d'entraîner le déchaussement des dents, celles-ci n'étant plus retenues par l'os" est-il écrit dans un communiqué.