Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les trajets entre la France et la Belgique "fortement déconseillés" : qu'est-ce que ça change ?

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

À partir de ce vendredi 25 septembre, les règles pour voyager entre le Nord-Pas-de-Calais et la Belgique sont assouplies. Après avoir interdit les trajets , Bruxelles ne fera plus que le "déconseiller fortement". Explications avec le ministre des Affaires étrangères belge Philippe Goffin.

Les trajets entre la Belgique et le Nord-Pas-de-Calais ne sont plus interdits à partir de vendredi, mais fortement déconseillés
Les trajets entre la Belgique et le Nord-Pas-de-Calais ne sont plus interdits à partir de vendredi, mais fortement déconseillés © Radio France - Emmanuel Bouin

La Belgique lève l'interdiction de voyager en zone rouge. À compter de ce vendredi 25 septembre, les déplacements vers le Nord et le Pas-de-Calais seront donc possibles pour les belges, même s'ils restent "fortement déconseillés". Idem dans l'autre sens.  Qu'est-ce que cela veut dire ? Concrètement, peut-on circuler librement ? Le Ministre des Affaires étrangère et de la Défense belge, Philippe Goffin, fait le point. Il était l'invité de France Bleu Nord ce mercredi matin.

Dans quelles conditions peut-on aller en Belgique ?

Le principal changement induit par l'assouplissement des règles ce vendredi, c'est qu'il n'y aura plus de sanctions en cas de trajet transfrontalier non conformes aux règles : "L'interdiction est assortie de sanctions en cas de non-respect (...) Là on passe à des conseils de voyage (...) il n'y a plus de sanctions à la clé" confirme Philippe Goffin.

La quarantaine et le test de dépistage restent obligatoire en cas d'entrée en Belgique depuis les zones classées rouges, comme le Nord et le Pas-de-Calais. "Je rappelle que les travailleurs transfrontaliers ne sont pas concernés par ces mesures." précise le ministre belge des Affaires étrangères et de la Défense.  Seules les personnes qui font du tourisme sont empêchées de traverser.  Une tolérance "de bons sens" pour aller faire ses courses est de mise pour le frontaliers selon Philippe Goffin.

Le ministre appelle à des règles communes en Europe

La Belgique appelle à l'établissements de règles communes en Europe, concernant les mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid-19; "pour passer d'un pays à l'autre avec le même code couleur"précise Philippe Goffin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess