Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les députés quittent Google pour un moteur de recherche français créé à Nice

mardi 30 octobre 2018 à 9:06 Par Fabien Fourel, France Bleu Azur et France Bleu

L'Assemblée nationale vient de décider d'arrêter d'utiliser Google pour basculer un moteur de recherche français et même azuréen : Qwant. Sans pub et surtout, sans conservation de vos données personnelles. On vous explique.

Eric Leandri, PDG de Qwant
Eric Leandri, PDG de Qwant © Maxppp -

Nice, France

Vous utilisez tous les jours Google pour faire vos recherches sur internet mais saviez-vous qu'il existe un autre moteur de recherche ? Français celui-ci et même azuréen puisque Qwant est implanté à Nice. L'Assemblée nationale vient de décider de quitter Google pour ce moteur de recherche qui monte. Tous les députés seront équipés de Qwant d'ici la fin de l'année. Sa particularité ? Il est sans pub et surtout, il ne fait pas de "tracking" de vos données. Et respecte donc votre vie privée.

"Le tracking, c'est quand vous cherchez sur internet par exemple un voyage. Le moteur de recherche transmet les infos de ce que vous voulez à des plateformes qui ciblent les offres sur vos recherches." Eric Leandri, co-fondateur de Qwant. 

"Le tracking de Google vous arnaque" Eric Leandri - Co-fondateur de Qwant

Une technique qui, selon Eric Leandri, est une arnaque : "On vous propose des prix plus chers plus ciblés sur des hôtels onéreux par exemple". 

Avec les récents scandales de données égarées par Facebook ou Google, le moteur de recherche d'Eric Leandri estime avoir gagné 20% de fréquentation ces derniers mois. Aujourd'hui, 80 millions d'internautes utilisent Qwant

Ecoutez l'interview d'Eric Leandri - Co-fondateur de Qwant