Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : La santé : un enjeu électoral 2017

Les déserts médicaux ne sont pas une fatalité

jeudi 27 avril 2017 à 19:34 Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire

La lutte contre les déserts médicaux fait partie des thèmes de la campagne présidentielle et le sujet devrait encore animer celle des législatives.

Saint-Just-en-Chevalet a su créer un vrai Pôle de santé pluridisciplinaire
Saint-Just-en-Chevalet a su créer un vrai Pôle de santé pluridisciplinaire © Radio France - Yves Renaud

Saint-Just-en-Chevalet, France

La baisse du nombre de médecins est une catastrophe pour les territoires qui ne l'ont pas anticipé, mais ceux qui l'ont fait aujourd'hui s'en félicitent. Saint-Just en Chevalet, au nord-est du département de la Loire, fait partie de ceux-là. Les élus ont pris conscience du phénomène dès 2008, mais il aura quand même fallu plus de cinq ans pour réussir à monter un "Pôle de Santé Pluridisciplinaire". La structure aujourd'hui marche bien et arrive même à attirer de jeunes médecins.

Une structure qui a trouvé son rythme de croisière

Une maison de santé qui rend service à plus de 7000  patients chaque année - Radio France
Une maison de santé qui rend service à plus de 7000 patients chaque année © Radio France - yves renaud

Aujourd’hui la structure est un vrai succès, elle fédère le travail de 13 professionnels de santé, médecins, infirmières, dentistes ou sage-femme accompagnés par un secrétariat commun.

le docteur Jean Philippe Mélizan co-gérant du Pôle Santé

Aujourd'hui, il faut partager le savoir avec les autres professionnels de santé et le patient lui même, c'est une nécessité.

— Le docteur Jean Philippe Mélizan

Mais la vraie réussite, c’est que cette structure arrive à attirer de jeunes médecins qui viennent s'installer ici en connaissance de cause. Le docteur Lydie Petrini démarre son activité au sein du Pôle Santé de Saint-Just en Chevalet cette semaine.

Lydie Petrini, le nouveau médecin du Pôle Santé de Saint Just en Chevalet

Le contact avec le patient est primordial et connaitre le milieu de vie et comprendre ce qui se passe à domicile c est primordial et la qualité de vie ici compte beaucoup pour moi

— Lydie Petrini le nouveau médecin du pole santé

Le Pôle Santé de Saint-Just-en-Chevalet rayonne sur les communautés voisines des Montagnes du Haut Forez et de Val d’Aix et soigne chaque année plus de 7000 habitants du secteur.

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.