Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les directeurs mayennais d'Ehpad et de résidences pour seniors attendent avec impatience le plan "May'aînés"

-
Par , France Bleu Mayenne

Le Département de la Mayenne a présenté ce lundi 20 mai son plan d'accompagnement des seniors, "Bien-vivre May'aînés". Des directeurs d'Ehpad et de résidences pour seniors étaient présents. Ils sont désormais impatients de sa mise en application.

Le conseil départemental de la Mayenne investit 10 millions d'euros jusqu'en 2021 pour ce plan "May'aînés".
Le conseil départemental de la Mayenne investit 10 millions d'euros jusqu'en 2021 pour ce plan "May'aînés". © Maxppp - Maxppp

Mieux prendre soin de nos aînés, c'est l'objectif du plan d'accompagnement des seniors voté à la mi-mai en Mayenne. Ce plan "Bien-vivre May'aînés" qui se chiffre à 10 millions d'euros a été présenté ce lundi 20 mai par le département, aux directeurs d'Ehpad, de résidences pour seniors, etc. Il doit faire face à l'urgence. En 2040, dans notre département, un habitant sur six aura plus de 75 ans. 

Cette population passera de 11% en 2019 à 16% en 2040, selon l'Insee. Ce plan prévoit par exemple une revalorisation de l'allocation personnalisée d'autonomie. Il engage aussi des aides financières pour les Ehpad, à la fois pour effectuer des travaux mais aussi pour acheter du matériel, comme des rails de transfert pour lever et coucher les résidents. 

Quatre personnes en arrêt pour des troubles, à force de lever les résidents

Pour Pascal Daubert, directeur de l'Ehpad Le Vollier à Bouère, ce matériel est indispensable, et il faut s'en procurer très rapidement, notamment pour soulager le personnel. "Sur 44 temps plein, nous avions quatre personnes en arrêt long en 2018 pour troubles musculo-squelettiques liés à des maladies professionnelles", explique le directeur. 

Pascal Daubert aimerait avoir des rails de transferts dans son EHPAD, pour réduire les maux de son personnel.

"On a travaillé sur la prévention, ce qui a eu un effet notable sur tout ce qui était colonne vertébrale donc les gens n'ont plus mal au dos mais ils forcent sur les bras, les poignets. Maintenant on a des traumatismes, des tendinites sur les membres supérieurs", regrette Pascal Daubert. 

Neuf véhicules électriques sont aussi prévus pour emmener les seniors faire leurs courses, ou pour une sortie culturelle. Ce service-là intéresse Sylvie Chevallier. Elle est directrice des Jardins d'Arcadie de Laval, des résidences où les seniors sont libres d'aller et venir. 

630 000 € de budget pour ces neuf véhicules

Sylvie Chevallier dispose déjà d'une navette pour la résidence pour emmener les seniors au cinéma ou dans un parc mais elle aimerait faire plus, et ces véhicules sont une solution. 

"Aujourd'hui, _on est un peu limité par nos places puisqu'on emmène sept ou huit personnes par navette_, pas plus. Si on veut faire quelque chose de plus étoffé, si on a besoin d'une deuxième navette ponctuellement, pourquoi pas, avoir recours à ces véhicules", estime la directrice. 

Le budget prévu par le département pour ces neuf véhicules électriques est de 630 000 euros. Ce plan prévoit également le dégel du tarif des Ehpad et une aide financière aux internes en médecine qui restent en Mayenne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu