Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les employés d'un Ehpad du Doubs se confinent avec les résidents pour les protéger

Comment protéger les résidents des Ehpad contre le coronavirus ? La maison de retraite de Blamont, dans le Doubs a pris une décision radicale : les employés sont confinés avec les résidents.

Les employés ne sont pas sortis de l'Ehpad depuis le 4 avril
Les employés ne sont pas sortis de l'Ehpad depuis le 4 avril © Radio France - Maïlys Couffin-Kahn

Les 73 employés ont pris leurs quartiers dans 23 pièces de la maison de retraite de Blamont dans le Doubs. Depuis samedi 4 avril, ils vivent en vase clos. Le but : éviter que le coronavirus n’entre et ne se propage dans l'établissement. Ils prennent soin des 158 résidents. Habituellement ils sont environ 160 à y travailler chaque mois.

Plus de 3.200 personnes sont mortes dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie

Le confinement total de l'établissement s'est fait progressivement. L'idée est venue le 20 mars mais n'a pu être mise en place qu'au début du mois d'avril. "On a pris du retard à cause du manque de tests car tous les agents présents sur le site ont dû être testés", explique Maïlys Couffin-Kahn, la directrice de l'établissement. En poste depuis le 1er avril 2020, elle était auparavant directrice adjointe depuis juin 2019.

Les derniers agents sont arrivés le 4 avril. Depuis aucun de ces volontaires n'est rentré à son domicile. Selon la directrice c'était la meilleure solution : "Les agents, aussi sérieux soient-ils, le fait qu'ils devaient rentrer chez eux, faire des courses, nous faisait prendre des risques tous les jours."

Isolement des agents

Toutes les professions sont présentes dans l'établissement, des aides-soignants, des infirmiers, une cadre de santé, un service technique, des animatrices, des agents de nettoyage, et la directrice elle-même.

Sylvie Schetard, aide soignante reconnait que la décision n'est pas facile. "Mon mari malade est seul à la maison, mais on n'a pas le choix, on est obligé d'être là pour nos aînés", raconte-t-elle. 

Employée depuis 19 ans dans la maison de retraite, elle apprécie la solidarité entre les agents. "On s'aide, on se soutient, quand on a du temps libre, on va aider les autres dans les services".

Le cadre de l'établissement est un plus. Entouré d'un parc, il permet aux employés de profiter à l'extérieur. Maïlys Couffin-Kahn admet que "sans cet espace extérieur", le confinement strict n'aurait pas pu être possible. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu