Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Les enchères pour la 5G vont commencer en France

-
Par , France Bleu

Les enchères vont bientôt s'ouvrir pour l'attribution des fréquences 5G en France. Orange, SFR, Bouygues et Free se préparent à déployer cette technologie sur tout le territoire. Mais ce n'est pas encore pour tout de suite.

Signalétique 5G sur un stand au salon Mobile World Congress de Barcelone (télécom) en février 2019.
Signalétique 5G sur un stand au salon Mobile World Congress de Barcelone (télécom) en février 2019. © Radio France - Jérôme Colombain

L'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse a dévoilé (Arcep) a dévoilé les conditions d'attribution des fréquences 5G pour les opérateurs : SFR, Bouygues, Orange et Free vont pouvoir se positionner et déployer ce réseau ultra rapide sur tout le territoire. Orange prévoit un déploiement de la 5G dès le printemps prochain.

75% de la France en 5G en 2022

D'après les estimations des opérateurs, les trois quarts du territoires seront couverts par la 5G d'ici 2022. Chacun va devoir couvrir au moins deux villes. En 2030, nous devrions tous pouvoir profiter de cette connexion ultra rapide depuis nos smartphones. Dix ans d'attente donc. 

Pour entre autres, pouvoir télécharger un film ou recevoir un fichier volumineux en un claquement de doigts. Mais aussi développer les véhicules autonomes sur nos routes, la chirurgie à distance ou encore la robotique ultra rapide.

Les bémols de la 5G

En 2017, 230 scientifiques de 40 pays tirent la sonnette d'alarme : les ondes de la 5G pourraient avoir des effets néfastes sur les plantes, les animaux et sur nous. Des études depuis contredites par d'autres. 

Ce qui inquiète aussi, ce sont les changements de société : nous sommes déjà "hyper connectés". Avec la 5G nous serons "ultra connectés" : toutes ces données que l'on va pouvoir s'échanger à une vitesse folle, vont avoir besoin de plus de serveurs, plus d'énergie, plus de téléphones, parce qu'il va falloir en changer pour capter la 5G.  

Pas de quoi favoriser l'écologie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu