Santé – Sciences

Les Français délaissent le sport, surtout les jeunes

Par Marina Cabiten, France Bleu jeudi 12 juin 2014 à 9:46

Plus les parents sont actifs, plus leurs enfants le sont selon cette étude
Plus les parents sont actifs, plus leurs enfants le sont selon cette étude © MaxPPP

La sédentarité progresse en France, selon une étude publiée jeudi par l'Institut de recherche biomédicale et d'épidémiologie du sport. Cette enquête signale que les 18-24 ans ont une activité physique plus faible que les 55-64 ans.

Les Français ne bougent pas assez, selon l'enquête* révélée jeudi par l'Irmes. Son directeur, le Pr Jean-François Toussaint, affirme que "la sédentarité progresse en Europe (+3%) et un peu plus vite en France (+ 8%).

Les jeunes préfèrent les écrans au sport

Pour être en bonne santé, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) préconise de faire plus de 10.000 pas par jour. Selon cette étude, 75% des Français entre 18 et 64 ans n'atteignent pas cet objectif. Et ceux qui disent pratiquer régulièrement une activité physique ou sportive a régressé de 5%.

Plus "inquiétant" , constate le Pr Toussaint, "les 18-24 ans marchent significativement moins que les autres en moyenne" et parcourent environ 2.000 pas de moins qu'ils ne le devraient, pointant "les effets liés à la pratique des jeux vidéo et plus encore à la pratique de la communication (via les smartphones, tablettes et PC...) sur cette détérioration" . "Accros" aux écrans les 18-24 ans sont aussi les moins actifs, moins même que les 55-64 ans, selon l'enquête.

L'enquête montre l'impact de l'exemple parental: plus les parents sont actifs, plus leurs enfants le sont aussi et inversement.   *Enquête conduite en mars par BVA et l'Irmes, avec usage de podomètre, auprès d'un échantillon représentatif de 1.100 personnes âgées de 18 à 64 ans, dont 400 parents (de 200 collégiens et 200 lycéens) et 150 "seniors" âgés de 65 à 75 ans.