Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les Français sont favorables à l'augmentation du prix de l'alcool pour des questions de santé publique

jeudi 14 juin 2018 à 7:59 Par Pierre Emparan, France Bleu

54% des Français sont favorables à l'augmentation du prix de l'alcool pour des questions de santé publique. C'est le résultat d'un sondage OpinionWay publié ce jeudi matin par la Ligue nationale contre le cancer. Comme pour le tabac, les mentalités sont en train d'évoluer.

Un rayonnage d'alcool dans un magasin
Un rayonnage d'alcool dans un magasin © AFP - Patrick Lefevre

Réduire l'alcoolisme en augmentant le prix de la bouteille c'est, comme pour la cigarette, une bonne idée disent à 54% les Français dans ce sondage OpinionWay publié ce jeudi matin par la Ligue nationale contre le cancer.  

Taxer plus pour compenser les dépenses de santé du à l'abus d'alcool  

Pour 58% des sondés, l'augmentation des taxes sur les boissons alcoolisées permettrait de compenser les dépenses de santé liées à l'abus d'alcool. L'alcoolisme est un facteur de risque important dans une multitude de cancers (bouche, pharynx, larynx, œsophage, foie, colorectal, pancréas et même sein).

Étiqueter les bouteilles en alertant sur les risques de santé 

81% des sondés sont favorable à des étiquettes sur les bouteilles pour alerter des risques comme on le fait désormais pour les paquets de cigarette. 18% y sont opposé.  

Interdire la publicité pour l'alcool aussi sur internet

Une interdiction totale de la publicité, même sur internet, est approuvée par 71% des personnes interrogées, contre 28% qui ne le souhaite pas.

Renforcer la prévention auprès des jeunes 

Le renforcement de la prévention chez les jeunes" fait presque l'unanimité (92% favorables, 6% défavorables). Mais le plus surprenant, c'est que ce sont les jeunes qui sont le plus favorable à cette augmentation des prix de l'alcool.

En Ecosse la bouteille de whisky ne peut être vendu moins de 15€ 

Depuis le 1er mai, en Ecosse l'unité d'alcool doit être vendu 50 pence minimum. C'est à dire 15,60 € minimum la bouteille de 70 cl de whisky et 5,30€ minimum la bouteille de 75 cl de vin (à 12,5 %).