Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Les Français toujours plus respectueux des gestes barrières et critiques du gouvernement

-
Par , France Bleu

D'après une 6ème vague de sondage Ipsos, les Français sont de plus en plus respectueux des gestes barrières, mais aussi très critiques envers la gestion de crise du gouvernement comparativement aux autres pays.

64% des Français portent un masque en permanence à l'extérieur de leur domicile.
64% des Français portent un masque en permanence à l'extérieur de leur domicile. © Radio France - Oihana Larzabal

Le déconfinement n'y aura rien changé : les Français continuent de respecter les gestes barrières et de faire attention à autrui. C'est ce qui ressort de la 6ème vague d'étude Ispsos et du baromètre de l'association Datacovid. Nous serions de plus en plus prudents, et plus critiques envers le gouvernement

6 Français sur 10 portent un masque en permanence

L'institut a mené cette nouvelle vague d'étude sur un échantillon de 5000 Français. Un échantillon qui a renforcé les gestes barrières depuis le début de la crise : plus de 9 sur 10 d'entre eux ont dit adieu à la bise et à la poignée de main (+ 2 points depuis la semaine passée). 

64% des Français disent porter un masque de protection en permanence à l'extérieur de leur domicile. Une progression de 17 points en une semaine, qui s'explique par l'arrivée de stocks de masques.

La France moins efficace que ses voisins européens

D'après l'institut, c'est ce manque de stocks qui expliquent le jugement des Français envers le gouvernement. Une majorité relative (45%) pense que la France a moins bien géré l'épidémie que l'Espagne, l'Italie, le Royaume-Unis et les États-Unis

Pourtant le nombre de victimes (au 24 mai) est plus important proportionnellement chez nos voisins : 61 morts pour 100.000 habitants en Espagne, 55 au Royaume-Uni et 54 en Italie. En France, ce ratio est de 42 victimes pour 100 000 habitants. 

Ceci n'entame pas l'optimisme des Français : ils font majoritairement confiance aux professionnels de santé pour gérer une éventuelle seconde vague de malades. Sans doute, souligne l'étude, parce qu'une majorité des sondés ne supporteraient pas un reconfinement et craint pour sa santé mentale et physique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess