Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les habitants de Briey eux aussi font "attention aux gestes barrières"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Lorraine Nord

La Meurthe-et-Moselle est passée en "surveillance renforcée" jeudi soir. Le maire de Nancy et le préfet du département ont pointé la situation sanitaire dans le Pays Haut. Les habitants se sentent un peu comme les boucs émissaires du 54.

Le maire du Val de Briey, François Dietsch, ne comprend pas pourquoi les élus locaux pointent du doigt ses administrés
Le maire du Val de Briey, François Dietsch, ne comprend pas pourquoi les élus locaux pointent du doigt ses administrés © Radio France - Arnaud Roszak

L'étau se resserre sur la Meurthe-et-Moselle, placée depuis jeudi soir en "surveillance renforcée" face au Covid. Une zone du département est pointée du doigt par les élus locaux : il s'agit du Pays Haut, où les chiffres sont moins bons. "Le département a deux visages, je réclame donc des mesures adaptées au territoire" déclarait sur France Bleu Sud Lorraine Mathieu Klein, le maire de Nancy. Le préfet de Meurthe-et-Moselle Arnaud Cochet envisage un renforcement des restrictions dans le Pays Haut, qui affirme que dans les agglomérations de Lowgy ou Briey, les taux d'incidence dépassent les 400 contre 200 dans le département.

"On ne va quand même pas lancer la guerre Pays Haut-Nancy !"

Une situation qui agace François Dietsch, le maire de Val de Briey. "Les territoires, ça ne se coupe pas comme des rondelles de saucisson. Je ne vois pas en quoi nous aurions manqué aux consignes qui nous été données. Les gens font attention, portent le masque." Il pointe le manque de solidarité de la part des élus locaux et souligne que la campagne de vaccination vient seulement de débuter dans sa commune.

Nancy a bénéficié de vaccins qui auraient du venir dans le Pays Haut. Quand Nancy avait 10 centres de vaccination, le Pays Haut n'en n'avait aucun. Donc il faudrait peut-être avoir un minimum de solidarité. Il y a déjà une guerre Nancy-Metz, on ne va quand même pas lancer une guerre Pays Haut-Nancy ! François Dietsch, maire du Val de Briey.

François Dietsch, le maire de Briey

Sur le parking de la zone commerciale de Briey, les clients portent le masque. Amélie sort de son travail. Elle ne comprend pas tous ces jugements sur sa commune : "Je suis fleuriste, je travaille juste ici. On ne peut accueillir que 2 clients à la fois. La semaine de la Saint Valentin, il faisait un froid de canard, eh bien les gens attendaient, respectaient les distances... On est tous raisonnables."

Beaucoup de voitures et beaucoup de clients à la zone commerciale de Briey. Mais les habitants affirment respecter les gestes barrières, comme partout ailleurs dans le 54.
Beaucoup de voitures et beaucoup de clients à la zone commerciale de Briey. Mais les habitants affirment respecter les gestes barrières, comme partout ailleurs dans le 54. © Radio France - Arnaud Roszak

Un avis partagé par Odile, aide à domicile installée à Briey : "Je ne trouverais ça pas logique si on confine que le Pays Haut et pas Nancy, parce qu'il y a quelques temps, c'est le maire de Nancy qui réclamait un reconfinement. Et là bizarrement, il change de discours." Selon elle, si le taux d'incidence s'élève à 400 dans sa commune, c'est parce que les habitants se testent en masse. Un argument également avancé par le maire de la commune : "Vous allez au laboratoire dans le centre-ville, y a la queue tout le temps", explique Odile. Et les habitants ne manquent pas de le rappeler : les touristes messins et nancéens aiment bien se promener au Val de Briey ces derniers temps, notamment autour du plan d'eau de la Sangsue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess