Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement : les habitants de Charleville-Mézières s'entraident pour les courses du quotidien via Facebook

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Dès le début de la période de confinement, Nicolas Riquet, un habitant de Charleville-Mézières, a eu l'idée de créer une page Facebook pour mettre en relation les Carolomacériens, par quartier. Près de 50 référents se sont faits connaître et sont prêts à faire quelques courses pour leurs voisins.

La page "Soutien aux Carolomacériens" a été créée par Nicolas Riquet
La page "Soutien aux Carolomacériens" a été créée par Nicolas Riquet - Nicolas Riquet

Au départ Nicolas Riquet voulait juste tuer le temps en cette période de confinement liée à la progression des cas de coronavirus, mais une semaine après avoir créée sa page "Soutien aux Carolomacériens", l'activité est telle qu'elle lui prend 8h par jour : "Il y a de plus en plus de référents dans les quartiers et je fais aussi le lien entre eux et ceux qui ont besoin d'aide", explique ce sommelier de profession.

C'est en pensant à ses propres voisins, parfois âgés, que Nicolas a eu l'idée de cette page d'entraide : "Je me suis dit qu'ils n'étaient pas tous préparés au confinement, qu'ils n'avaient peut-être pas eu le temps de faire des courses ou de récupérer leurs médicaments". Alors quitte à faire ses propres courses, autant en faire aussi pour ceux qui ne peuvent pas sortir, voilà la logique.

Nicolas Riquet, créateur de la page Facebook "Soutien aux Carolomacériens"

Confiance et solidarité

En quelques jours seulement, ce sont près de 50 référents implantés dans quasiment chaque quartier de Charleville-Mézières, qui se sont faits connaître. C'est le cas de Virginie : "J'ai aidé trois personnes jusque-là, dont une dame de 81 ans qui m'a dit qu'elle était capable d'aller faire ses courses, mais ses enfants lui ont interdit de sortir et lui ont donné mon numéro ! Je vais de temps en temps lui acheter des produits frais, dans les magasins que je fréquente pour moi".

La confiance, la solidarité, mais aussi le respect des gestes barrières sont les maîtres-mots de ce système et Marc, référent pour le quartier Mont-Olympe, l'a bien compris : "J'essaie de me couvrir la bouche, je prends des lingettes pour les mains et surtout je reste loin des personnes que j'aide. Ils mettent l'argent dans une enveloppe sur le palier ou un rebord de fenêtre et je leur donne les courses de la même façon".

"On se sent utile. C'est normal de faire ça. Ca recrée du lien"

Malgré cette distance imposée, Marc est ravi de participer à cet élan de solidarité : "Ce serait presque de la non-assistance à personne en danger de ne pas le faire", dit-il.

Ecoutez le reportage de France Bleu Champagne-Ardenne. 

Les Carolomacériens solidaires en cette période de confinement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu