Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les hôpitaux de Valence, Privas et Aubenas habilités à prendre en charge des malades

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

L'Agence Régionale de Santé a détaillé ce mercredi le dispositif de soins mis en place sur Auvergne Rhône Alpes. Les patients sont prioritairement envoyés sur les gros hôpitaux, mais dans chaque département, il y a des établissements relais si les besoins deviennent importants.

L'antenne départementale de l'Agence Régionale de Santé dans la Drôme.
L'antenne départementale de l'Agence Régionale de Santé dans la Drôme. © Radio France - Florence Gotschaux

L'Agence Régionale de Santé a déterminé six établissements référents : les quatre Centres hospitaliers universitaires : Clermont-Ferrand, Saint-Etienne, Lyon, Grenoble et les deux hôpitaux d'Annecy et Chambéry. 

Ils sont en première ligne dans l'accueil des malades pour trois raisons explique Serge Morais, directeur général adjoint de l'ARS AURA: "leur capacité d'accueil et une palette de services remarquables ; la présence de service de maladies infectieuses et tropicales qui sont de qualité ; et la présence de soins intensifs - réanimation s'il y a besoin pour les cas les plus compliqués de prendre en charge les patients." Plus de 40 lits sont dédiés aux malades potentiels dans ces 6 établissements. 

Hôpitaux mobilisés dans un second temps

Si les besoins sont plus importants, neuf autres hôpitaux dans la région sont susceptibles de traiter des malades, dont Valence, Privas et Aubenas. "Il y a au moins un établissement habilité à prendre des patients potentiellement porteur du Covid-19 dans chacun de nos 12 départements de notre région. C'est important. Cela permet d'être plus réactif à l'heure où l'extension des zones à risques exige une capacité de prise en charge plus importante" souligne Serge Morais.

L'hôpital de Valence a possibilité d'ouvrir trois premiers lits dans le service des maladies infectieuses, "et s'il y a plus de besoins, on ouvrira d'autres lits dans une unité. On travaillera par phase, par étape" explique Patrick Méchain, directeur adjoint de l'établissement.

Dans tous les cas, ce sont les centres 15 qui font la régulation et envoient les malades dans un établissement ou un autre.

Analyse des prélèvements dans les six établissements de référence

Les prélèvements effectués sur les cas suspects sont historiquement analysés au Centre national de référence grippe à Lyon qui a renforcé ses capacités. Depuis le début de la semaine, 40 à 50 prélèvements sont effectués sur des patients présentant des symptômes et revenant des zones à risques. Les cinq autres hôpitaux de référence seront bientôt en capacité d'analyser les prélèvements sur place également.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu