Infos

Les hôpitaux ligériens en crise

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 23 juin 2014 à 17:54

Le CHU de Saint Etienne à la tête de la future communauté hospitalière de territoire de la Loire
Le CHU de Saint Etienne à la tête de la future communauté hospitalière de territoire de la Loire © Radio France

Ce mardi, le personnel du centre hospitalier du Pays de Gier se réunit pour protester contre la suppression de quatorze lits d'hôpitaux. Cela pourrait aussi s'accompagner de suppressions d'emplois. Jeudi, le personnel de tout le département de la Loire répondra à un appel national de mobilisation. Ces manifestations illustrent la situation de crise dans laquelle se trouvent les hôpitaux ligériens.

La mobilisation dans les hôpitaux ligériens

La crise des hôpitaux de la Loire s'aggrave. Une manifestation est organisée ce mardi à 14h30 devant l'hôpital de Saint-Chamon. Quatorze lits vont être supprimés dans le service de gastro-entérologie. Les syndicats craignent que cela s'accompagne de suppressions de postes. Jeudi, un mouvement national de mobilisation sera suivi à Saint-Étienne et à Roanne. Les syndicats de tous les hôpitaux du département se réunissent. Aucun établissement n'est épargné.

Des comptes dans le rouge

À Roanne , l'hôpital n'arrive pas à rembourser les emprunts toxiques qu'il a contracté comme de nombreux autres établissements hospitaliers en France. La situation a notamment poussé la direction à fermer soixante lits en trois ans. Cela n'a pas permis d'augmenter les recettes. Le centre hospitalier du Forez   est créé en 2013 par la fusion de l'hôpital de Feurs et de Montbrison. Le but est de réduire les dépenses en centralisant les services. Mais les recettes n'ont encore une fois pas été à la hauteur des attentes. L'institut de cancérologie de la Loire craint, lui, d'être absorbé par le CHU de Saint-Étiene dans une logique de réduction des dépenses gouvernementales.

Hôpitaux enro

Des communautés hospitalières de territoire

En 2009, le Gouvernement légifère afin de réduire les dépenses publiques. Le point phare de la loi Hôpital Patient Santé Territoire : les communautés hospitalières de territoire. Dans la Loire par exemple, l'objectif est de recentrer l'activité autour du CHU de Saint-Étienne. Il serait le seul centre de décision du département. Les soins intensifs seraient à sa charge. Les autres centres hospitaliers ne s'occuperaient plus que des soins de convalescence et des soins plus légers. Pour les syndicats, cette loie est une fausse solution. Elle oblige les patients à parcourir de grandes distances pour accéder aux soins. D'un point de vue financier, la fusion ne semble pas faire ses preuves non plus. A l'hôpital du Forez par exemple, la maternité a entièrement été regroupée à Feurs. S'en est suivie une baisse de fréquentation. Les futures mères préférant parfois aller dans des cliniques privées plutôt que de se déplacer à Feurs. 

Hôpitaux son

Partager sur :