Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les jardins familiaux en Sarthe sont désormais accessibles une heure par jour et par personne

Avec les mesures de confinement du Coronavirus, les particuliers qui ont un jardin familial ou ouvrier en Sarthe peuvent désormais s'y rendre une heure par jour et individuellement.

Les jardins familiaux à Allonnes (illustration)
Les jardins familiaux à Allonnes (illustration) - Benoit Morel

Les sarthois peuvent depuis ce vendredi avoir accès à leurs jardins familiaux. La préfecture de la Sarthe a pris un arrêté autorisant le jardinage dans ces espaces une heure par jour et pas plus d'une personne à la fois. Depuis, le début du confinement, c'était les mairies qui avaient pris la décision d'autoriser ou d'interdire l'accès à ces jardins. Il y a donc désormais une autorisation pour tout le département de la Sarthe.

Bien mais, ça pourrait être mieux

"C'est bien, c'est une bonne chose pour tous les jardiniers" souligne Alain Pezet, le président de l'association des jardins familiaux à La Flèche, "mais ça pourrait être plus long. Une heure par jour dans un jardin, on n'a pas le temps de faire grand chose. Et puis quand on regarde les gens qui vont dans les grandes surfaces, ils sont beaucoup plus serrés, plus nombreux et certains y restent beaucoup plus longtemps qu'une heure. Enfin, c'est déjà ça. Ça va permettre à nos personnes âgées de s'aérer un peu la tête". 

JARDINS FAMILIAUX
JARDINS FAMILIAUX © Maxppp - Sébastien JARRY

C'est une bonne chose pour les personnes les plus défavorisées 

"Nous avons environ 280 parcelles de jardins familiaux et la plupart appartiennent à des habitants qui résident dans des logements sociaux" déclare Gilles Leproust, le maire d'Allonnes près du Mans. "Alors, si pendant un heure, ça peut leur permettre de prendre un peu l'air, c'est une bonne chose. En plus, en cette mi-avril, nous sommes aussi en pleine période des semis et c'est important de conserver cet accès et de cultiver ses légumes". 

Attention pour les outils utilisés par plusieurs personnes

"Il faut absolument que les gens prennent leurs dispositions pour être protégés et pour nettoyer à chaque fois certains outils comme les tondeuses ou les motoculteurs" rappelle Bernard Breux, l'adjoint à la ville du Mans, chargé de la nature. "Il y a aussi les points d'eau qui sont utilisés par plusieurs personnes. Alors, c'est vrai que les jardiniers ont accueilli cet accès d'une heure par jour comme une bonne nouvelle, mais il ne faut pas non plus oublier le confinement et les gestes barrières".

Extrait de l'arrêté de la préfecture de la Sarthe : une seule personne et pas plus d'une heure une seule fois par jour

"Il est autorisé qu’une seule personne à la fois puisse se rendre, une fois par jour, dans un jardin familial ou ouvrier situé à proximité de son habitation ou dans une commune limitrophe pour y pratiquer des activités de jardinage dans le seul but de produire et récolter des végétaux à des fins d’alimentation différée tels que les fruits, légumes et herbes aromatiques. L’exigence de proximité du jardin doit être scrupuleusement observée, les déplacements devant être brefs. Ils doivent être limités à une heure environ à laquelle s’ajoute le temps du trajet aller et retour.

Le non respect de cet usage sera sanctionné par les forces de l'ordre en vertu des règles en vigueur durant la période de confinement".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess