Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Les maires du Pays Basque aussi veulent participer à la campagne de vaccination contre le Covid-19

-
Par , France Bleu Pays Basque

Les élus de l'AMF demandent à être associés à l'organisation de la campagne de vaccination contre le Covid-19. Ils n'ont pas reçu de réponse de la part du premier ministre, alors qu'ils estiment être les mieux placés pour organiser la campagne, et informer leurs administrés.

Pour Sauveur Bacho, à Arbérats, les maires sont les mieux placés pour informer la population.
Pour Sauveur Bacho, à Arbérats, les maires sont les mieux placés pour informer la population. © Radio France - Bixente Vrignon

Les maires sont les mieux placés pour aider à ce que la vaccination contre le Covid 19 soit un succès. L'Association des Maires de France (AMF) en est en tous cas convaincue : "la réussite de la campagne de vaccination repose à la fois sur son caractère massif et sur la confiance de la population : sur ces deux points (...) les élus locaux sont les mieux placés pour garantir son efficacité". Ils ont rencontré le premier ministre le 19 décembre et lui ont proposé leurs services mais ils n'ont pas reçu de réponse depuis.

Ça fait partie de notre travail

La proposition est relayée par les associations départementales d'élus en ce début d'année. "Ça fait partie de notre travail d'entendre les craintes de la population" expose le maire d'Arbérats-Sillègue Sauveur Bacho (divers gauche), "mais aussi de donner les moyens en locaux et en matériel pour ceux qui veulent se faire vacciner. Bien sûr c'est à l'Etat de donner les grandes lignes, mais c'est à nous élus de nous entendre pour organiser ensemble la vaccination". Et Sauveur Bacho se dit aussi prêt à se faire vacciner, au moins en tant que citoyen si ça n'est en tant que maire : "on n'a pas à donner d'exemple, mais on est devant nos responsabilités et si on me propose le vaccin je me ferai vacciner", même s'il considère tout à fait normal que d'autres se posent des questions et refusent la vaccination.

Sauveur Bacho, maire d'Arbérats: "L'association des maires a mis l'accent sur le fait que ça fait partie de notre travail de donner les moyens de la vaccination".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess