Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

VIDÉO - Les médicaments du CHRU de Tours sont désormais stockés et distribués par trois robots

mardi 14 août 2018 à 6:30 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine et France Bleu

A l'image de ce qui se fait dans l'industrie, trois nouveaux robots ont fait leur apparition au CHRU de Tours. Ce sont maintenant eux qui rangent et préparent les médicaments pour les différents sites de l'hôpital.

50 000 boîtes de médicaments sont désormais stockés dans les trois robots du site de Trousseau
50 000 boîtes de médicaments sont désormais stockés dans les trois robots du site de Trousseau © Maxppp - Annabelle Wanecque

Indre-et-Loire, France

Plus besoin d'aller les chercher à la main dans les rayons ! Au CHRU de Tours, les médicaments sont désormais rangés et gérés par un robot, en l'occurrence trois robots équipés chacun de deux bras articulés et de deux tapis roulants. Ces robots ont permis de regrouper les 50 000 boîtes de médicaments sur un seul site, la pharmacie centrale de Trousseau, alors qu'ils étaient avant stockés sur les différents sites du CHRU. Ces trois robots ont été inaugurés mardi 3 juillet, même s'ils sont installés depuis septembre dernier. Il a en effet fallu un temps de rodage pour surmonter des petits dysfonctionnements et faire en sorte que ces robots soient désormais complètement opérationnels. 

Un système qui a permis de gagner en rapidité et en efficacité 

"Avant la distribution était effectuée par des préparateurs en pharmacie hospitalière, des préparateurs de commande. Ils se déplaçaient dans les rayonnages pour préparer une commande de médicaments, à la main" détaille Nelly Viratelle, responsable du secteur approvisionnement et logistique à la pharmacie centrale du CHRU. "Le gros changement aujourd'hui, c'est que le robot range les médicaments tout seul et ensuite c'est lui qui va chercher directement les médicaments pour les déposer dans les bacs. Le préparateur n'a plus qu'à prélever 10 comprimés sur une boîte de 30 et remettre ensuite la boîte en stock. C'est beaucoup plus rapide, il y a moins de déplacement, donc moins de pénibilité. Il y a aussi moins de risque d'erreur". 

Chaque jour, entre 2500 et 5000 boites sont ainsi distribuées dans les différents services. Les trois robots auront coûté 528 000 euros. Ils coûtent 23 300 euros par an en maintenance.