Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les moustaches du Movember arrivent dans les rues d'Orléans !

dimanche 5 novembre 2017 à 7:02 Par Noémie Lair, France Bleu Orléans

La Ville d'Orléans organise pour la première fois des activités dans le cadre du Movember, contraction de moustache et de novembre. Un événement créé pour sensibiliser et mobiliser autour de la santé des hommes. Hier, des activités sportives et un atelier de rasage étaient proposés place du Martroi.

Aurélien va se laisser pousser la moustache pour la première fois pour le Movember.
Aurélien va se laisser pousser la moustache pour la première fois pour le Movember. © Radio France - Noémie Lair

Orléans, France

Le Movember débarque à Orléans. Pendant un mois, des hommes vont se laisser pousser la moustache et - avec la participation de certaines femmes - vont se lancer des défis sportifs. Le tout, pour mobiliser et sensibiliser à la santé des hommes, notamment au dépistage des cancers. Hier avait lieu la journée de lancement de l'action à Orléans. Plusieurs stands étaient montés place du Martroi : ceux des clubs de sport, de la Ligue contre le cancer et un atelier de rasage. Des activités sportives seront ensuite proposées par la Ville d'Orléans pendant tout le mois de novembre.

Movember est une fondation née en Australie en 2003. Elle s'est étendue aujourd'hui au monde entier. 5 millions de personnes participent chaque année au Movember. Elle travaille sur la santé mentale (prévention du suicide et isolement) et physique (inactivité physique et cancers typiquement masculins).

C'est un petit peu le pendant d'Octobre rose pour les femmes avec le cancer du sein." - Michel Chevreau, trésorier à la Ligue contre le cancer d'Orléans.

"Le premier axe du mouvement est de se laisser pousser la moustache, c'est une porte de communication de la fondation, explique Guillaume Sterc de la direction jeunesse, sport et loisirs de la mairie. Ensuite, il y a le défi "move" [signifie "bouger" en anglais. NDLR] c'est-à-dire faire 30 minutes d'activité physique pendant 30 jours, en partant du principe qu'à la fin des 30 jours, les gens auront repris l'habitude de faire une activité sportive régulière. Ce qui permet aussi de se sociabiliser en rencontrant des personnes."

Octobre rose au masculin

"C'est un petit peu le pendant d'octobre rose pour les femmes avec le cancer du sein, rajoute Michel Chevreau, de la Ligue contre le cancer. Contrairement aux femmes qui sont très sensibilisées à la prévention et au dépistage, je pense que les hommes le sont beaucoup moins donc c'est un moment important pour que les hommes prennent conscience de ce dépistage. On se rend compte que le cancer de la prostate peut aussi arriver chez des hommes assez jeunes, même à partir de 40 ans donc c'est important de se faire dépister le plus tôt possible."

La Ligue contre le cancer conseille de se rendre chez son médecin pour avoir tous les renseignements.